Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Elías marque ses premiers points à Jerez

Elías marque ses premiers points à Jerez

Neuvième du Grand Prix bwin d’Espagne, le pilote du team LCR Honda a été l’un des rescapés de l’hécatombe causé par la pluie et a pu se classer dans les points pour la première fois de la saison 2011.

Circuit de Jerez de la Frontera, 3 avril : Après deux journées quasi estivales vendredi et samedi pour les essais, le Grand Prix bwin d’Espagne qui avait lieu aujourd'hui sur le tracé andalou de Jerez de la Frontera s’est par contre déroulé sur le mouillé avec une température de piste qui atteignait seulement les 15°C. C'est donc sous quelques gouttes de pluie et à l'issue d'une course de 27 tours dont le départ a été donné à 14h00 (heure locale) que l'Espagnol Jorge Lorenzo a remporté la deuxième épreuve du championnat devant son compatriote Dani Pedrosa et l'Américain Nicky Hayden.

Suite à des tests relativement difficiles et délicats, Toni Elias, le pilote du team LCR Honda, s'était donc élancé depuis la dernière position sur la grille avant de franchir la ligne d'arrivée à la 9ème place. L’Ibérique de 28 ans a été en mesure de maintenir le rythme maximum auquel il pouvait évoluer dans ces conditions piégeuses alors que plusieurs de ses concurrents sont partis à la faute sur un asphalte gras et détrempé. Sa détermination et sa course sans erreur lui ont ainsi permis de marquer ses 7 premiers points au classement du Championnat du Monde MotoGP même s'il lui reste encore un énorme travail à abattre pour affiner et clarifier ses sensations au guidon de sa Honda RC212V.

 

L'équipe LCR et son pilote espagnol seront de retour en piste à la fin du mois pour les premiers essais du GP du Portugal qui se déroulera le 1er mai sur le tracé d’Estoril.

 

Toni Elias – 9ème

“Je ne peux bien évidemment pas me satisfaire du résultat obtenu aujourd'hui en course avec un ressenti au guidon qui s'avère toujours aussi moyen, mais décrocher la 9ème place dans des conditions aussi piégeuses reste tout de même positif pour l'équipe et moi-même. Je sais pertinemment que ma position à l'arrivée est due au fait que de nombreux pilotes soient partis à la faute, mais j'ai réussi pour ma part à rester sur mes roues jusqu'au bout avec des pneumatiques dont l'état devenait vraiment critique. Nous devons maintenant analyser toutes nos données pour mettre le doigt sur nos lacunes afin de trouver la performance qui nous fait défaut depuis le début de l'année.”

Tags:
MotoGP, 2011, GRAN PREMIO bwin DE ESPAÑA, Toni Elias, LCR Honda MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›