Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Bradl remporte sa seconde victoire de l’année à Estoril

Bradl remporte sa seconde victoire de l’année à Estoril

Qualifié en pole position, Stefan Bradl a profité de la chute d’Andrea Iannone en tête de la course pour s’imposer devant Julián Simón et Yuki Takahashi.

Stefan Bradl (Viessmann Kiefer Racing) a remporté de seconde victoire de la saison dimanche au Grand Prix bwin du Portugal et est passé en tête du Championnat du Monde Moto2 en profitant de la chute d’Andrea Iannone (Speed Master).

Parti de la pole position, l’Allemand est resté en tête de la course très longtemps pendant que Tom Lüthi, Dominique Aegerter (Technomag-CIP) et Yuki Takahashi (Gresini Racing) s’installaient aux avant-postes.

Michele Pirro, le coéquipier de Takahashi, a chuté dans le quatrième tour, tandis que Julián Simón (Mapfre Aspar), le vice-Champion Moto2, revenait sur le Japonais pour passer en quatrième position derrière Bradl, Lüthi et Aegerter, avant que Lüthi ne chute à son tour et abandonne.



Qualifié en quatorzième position, Iannone n’était que dixième à l’issue du cinquième tour, tandis qu’Aegerter, sorti du groupe de tête, Jules Cluzel (Forward Racing), Scott Redding (Marc VDS Racing) et Marc Márquez (CatalunyaCaixa Respol) se disputaient les autres places du top 10.




Après avoir abandonné deux fois depuis son arrivée en Moto2, au Qatar et à Jerez, Márquez a de nouveau chuté en commettant une erreur alors qu’il essayait de faire l’intérieur à Redding, qu’il a finalement emporté dans sa chute. Cluzel a lui aussi malheureusement chuté dans le huitième tour, après s’être fait doubler par Iannone.

L’Italien était le pilote le plus rapide en piste à la mi-course et a brillamment remonté jusque dans la lutte pour le podium, doublant Sofuoglu dans le treizième tour puis Takahashi le tour suivant. Le Britannique Bradley Smith (Tech3 Racing) a de son côté fini sa course aux stands dans le seizième tour, apparemment victime d’un problème technique.



Iannone a tenté de passer Simón au bout de la ligne droite dans le dix-septième tour mais a manqué son freinage. Sofuoglu a chuté peu après et a été contraint de rentrer aux stands pour abandonner.

Iannone est finalement parvenu à passer Simón très proprement à sept tours de l’arrivée, puis Bradl deux tours plus tard pour passer en tête de la course, tandis que Mika Kallio (Marc VDS Racing) et Anthony West (MZ Racing) chutaient.



Le moment décisif de la course a été la chute de Iannone à quatre tours de l’arrivée, l’Italien laissant Bradl et Simón filer vers la ligne d’arrivée. L’Allemand a tenu bon face au vice-Champion du Monde et mène désormais le classement Moto2 2011 avec treize points d’avance sur Iannone.

Simón était quant à lui sur le podium pour la première fois de la saison, tout comme Takahashi qui a dédié sa troisième place à son frère Koki qui était décédé dans un accident de la route sept jours plus tôt.

Dominique Aegerter (Technomag-CIP) a réalisé son meilleur résultat de l’année en prenant la quatrième place, devant Simone Corsi (Ioda Racing Project) et Pol Espargaró (HP Tuenti Speed Up) qui a obtenu une belle sixième place pour sa troisième course dans la catégorie.

Complètent le top 10 Randy Krummenacher (GP Team Switzerland Kiefer Racing), Alex Baldolini (NGM Forward Racing), Mike di Meglio (Tech3 Racing) qui se classe dans le top 10 pour la première fois de l’année suite à un départ en 26ème position, et Esteve Rabat (Blusens STX).

Valentin Debise (Speed Up) a quant à lui chuté à trois tours de l’arrivée.

Tags:
Moto2, 2011, bwin GRANDE PREMIO DE PORTUGAL, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›