Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Début du premier Test Officiel de la saison 2011 à Estoril

Début du premier Test Officiel de la saison 2011 à Estoril

Le Test Officiel a commencé lundi matin à Estoril et les pilotes ont essayé de profiter un maximum de cette journée d’essais qui fait directement suite au Grand Prix bwin du Portugal.

Suite à la superbe victoire de Dani Pedrosa au Grand Prix bwin du Portugal, les pilotes de la catégorie reine ont passé la nuit de dimanche à Estoril, où a lieu le premier Test Officiel de la saison aujourd’hui. Les essais ont commencé à 10h et les pilotes ont profité d’un ciel ensoleillé ainsi que d’une température ambiante dépassant les 20°C pour repartir sur la piste de la troisième manche de la saison.

A 14h, heure locale, Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) était en tête de la feuille de temps et était aussi le pilote à avoir bouclé le plus de tours (57). Avec un chrono d’1’37.170, le leader du Championnat n’était qu’à neuf millièmes de seconde de la pole position qu’il avait signée samedi après-midi. Son coéquipier Ben Spies était neuvième du classement à la mi-journée et a essayé un nouveau bras-oscillant ainsi que de nouvelles pièces de suspension.

Sixième de la course, Colin Edwards est pour l’instant le deuxième pilote le plus rapide du Test Officiel, avec un chrono 1’37.410 qui compte près de six dixièmes de seconde de moins que son temps de qualification. Le vétéran américain s’était donné l’objectif de gagner en motricité et semble avoir trouvé ce qui lui manquait. Il devrait aussi être l’un des pilotes choisis par Bridgestone pour essayer le nouveau pneu amené par le manufacturier japonais. Cal Crutchlow, son coéquipier chez Monster Yamaha Tech3, était lui aussi en progrès et occupe actuellement la sixième position. Le rookie britannique a essayé différents réglages en altérant son style de pilotage et continue de travailler sur la configuration électronique de sa M1 satellite.



Casey Stoner, Andrea Dovizioso et Dani Pedrosa complétaient le top 5 à la mi-journée, avec moins de deux dixièmes d’écart entre les trois coéquipiers. Les pilotes du team Repsol Honda continuent de travailler sur leur configuration course aujourd’hui et Pedrosa a affirmé qu’il n’allait pas passer trop de temps sur sa moto afin de laisser un peu de répit à son bras gauche.

Marco Simoncelli, qui dispose d’une RC212V d’usine chez San Carlo Honda Gresini, avait quant à lui une nouvelle fourche et de nouveaux réglages d’embrayage à essayer tandis que son coéquipier Hiroshi Aoyama étudie sa configuration électronique et a décidé de ne pas trop rouler afin de préserver son moteur.

Chez Ducati, Nicky Hayden et Valentino Rossi sont pour l’instant classés huitième et dixième et se sont tous les deux lancés dans un travail de comparaison de deux châssis. Les deux pilotes disposent chacun de deux motos, celles qu’ils ont utilisées hier en course et deux autres dont les châssis ont été modifiés selon les demandes respectives de Rossi et Hayden.

Victime d’une chute dans le premier tour de la course, Karel Abraham (Cardion AB Motoracing) a bouclé plus de quarante tours malgré un bras gauche encore douloureux tandis qu’Héctor Barberá (Mapfre Aspar) n’était pas en condition de piloter aujourd’hui. L’Espagnol s’est fissuré une vertèbre en retombant sur le sol hier suite à un violent highside dans le premier tour de la course et est reparti en Espagne après avoir consulté la Clinica Mobile ce matin.

Álvaro Bautista (Rizla Suzuki), qui faisait son retour à la compétition ce week-end, n’a pas beaucoup roulé et a décidé de laisser sa GSV-R à Nobuatsu Aoki, le pilote d’essais de Suzuki.

Loris Capirossi était le seul pilote du team Pramac Racing en piste ce matin puisque Randy de Puniet avait déclaré forfait pour le Test Officiel hier soir. Le Français a souffert de son genou gauche récemment opéré durant la course de dimanche et passera un examen médical demain à Nice.

Toni Elías (LCR Honda) était quant à lui de retour sur son RC212V et avait un programme chargé visant à améliorer la stabilité de son train avant, la mise à température des pneus, ses suspensions ainsi que la géométrie de sa machine.

Rendez-vous sur motogp.com en fin de journée pour le bilan complet de la journée.

Tags:
MotoGP, 2011, bwin GRANDE PREMIO DE PORTUGAL

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›