Achat de billets
Achat VidéoPass

Première journée encourageante pour Monster Yamaha Tech3 au Mans

Première journée encourageante pour Monster Yamaha Tech3 au Mans

Colin Edwards et Cal Crutchlow ont réalisé les septième et douzième temps de la première journée du Grand Prix Monster Energy de France, la course nationale du team dirigé par Hervé Poncharal.

Les essais libres de vendredi se sont déroulés sous un soleil radieux qui a permis à Colin Edwards et Cal Crutchlow de bien avancer sur leurs réglages qu’ils avaient déjà pu étudier à Estoril lors de la journée de Test Officiel post-GP. Edwards a gagné près d’une seconde entre la première et la seconde séances d’essais et a conclu avec un chrono d’1’34.939 le plaçant à seulement une demi-seconde du top 3.

Son coéquipier a de son côté découvert la piste du Mans, où il court pour la première fois ce week-end. Le rookie britannique s’est très rapidement adapté aux durs freinages et aux fortes accélérations du tracé français, malgré une petite chute en fin de séance. Crutchlow a au final pris la douzième place sur la feuille de temps mais semble être capable de faire beaucoup mieux.

Colin Edwards
 

“Je savais que nous allions énormément progresser grâce aux modifications que nous avions faites à Estoril et les essais d’aujourd’hui l’ont confirmé. Nous avons fait quelques petits changements mais au final la moto était assez semblable à celle que nous avions au Portugal. J’ai l’impression d’avoir beaucoup plus d’adhérence à l’arrière et que la moto suit mieux ma direction. C’est un feeling qui me manquait et j’ai facilement réussi à faire mon chrono. Quel que soit le circuit, les tours s’enchaînent tout seuls lorsqu’on pilote naturellement, sans se battre contre la moto. J’aimerais améliorer l’électronique afin de mieux tourner mais c’est en tout cas un début positif et c’est important parce que c’est une course cruciale pour le team et pour Monster.”

Cal Crutchlow

“Je suis assez content de ma journée, en dehors de ma chute. J’ai fait une erreur dans le virage n°6, j’ai un peu trop forcé sur les freins et je suis tombé. A part ça je ne suis qu’à un dixième de Colin et il a un excellent palmarès sur cette piste. Avant de chuter je faisais mes meilleurs intermédiaires de la séance sur les deux premières sections et je n’étais qu’à deux dixièmes du meilleur temps. Si j’avais perdu deux autres dixièmes sur les deux sections suivantes j’aurais été dans le top 6. Finir douzièmes ne reflète pas notre potentiel mais je pense que je serai dans le top 10 si nous continuons à travailler comme nous l’avons fait aujourd’hui. On m’avait dit que Le Mans était plus facile à apprendre que Jerez et qu’Estoril mais je crois que c’est plus dur parce que les dixièmes sont très difficiles à gagner. Et c’est encore plus compliqué quand Casey Stoner bat le record du tour dès la première séance ! Nous pouvons encore améliorer la moto parce qu’elle part un peu large à l’accélération. C’est un week-end très important pour le team comme pour Monster et la journée a été positive. Je suis donc optimiste pour dimanche et j’espère me battre à nouveau pour le top 10.”

Tags:
MotoGP, 2011, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE, Cal Crutchlow, Colin Edwards, Monster Yamaha Tech 3

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›