Achat de billets
Achat VidéoPass

Simoncelli signe le deuxième temps de la première journée au Mans

Simoncelli signe le deuxième temps de la première journée au Mans

Marco Simoncelli s’est une fois de plus affirmé dans le groupe de tête vendredi au Grand Prix Monster Energy de France et a signé le deuxième temps. Son coéquipier Hiroshi Aoyama a de son côté terminé huitième et s’est dit satisfait de son travail.


Quatrième derrière les pilotes du team Repsol Honda vendredi matin au Mans, Marco Simoncelli a fait un important pas en avant lors de la seconde séance d’essais du Grand Prix Monster Energy de France et s’est emparé de la seconde position, à quatre dixièmes de seconde du temps de référence établi par Casey Stoner.

Le pilote italien du team San Carlo Honda Gresini confirme donc les performances affichées depuis le début de la saison et s’est mis en confiance après avoir abandonné deux fois de suite lors de deux courses précédentes.

Hiroshi Aoyama a quant à lui mené un travail de comparaison sur deux motos afin de trouver les bons réglages et a conclu la journée avec un bilan positif.

Marco Simoncelli - 2ème - 1’ 34” 186

Je suis satisfait parce que nous avons bien progressé par rapport à ce matin. Nous avons été plus rapides de quasiment une seconde et ce n’est pas rien. Ça s’explique par le travail que nous avons fait sur nos réglages mais aussi par le fait que je roulais sur pneu avant tendre ce matin et que ce n’était pas la bonne solution pour moi. Nous avons rapidement regardé les données et nous avons besoin de faire une petite modification pour améliorer le freinage, c’est le domaine dans lequel nous avons eu le plus de problèmes aujourd’hui. Quoi qu’il en soit ce n’est pas un mauvais départ mais nous allons sûrement devoir faire des changements au niveau de la consommation étant donné que les prévisions annoncent des températures plus froides pour demain et dimanche. Je suis cependant confiant et nous sommes partis du bon pied.”

Hiroshi Aoyama - 8ème - 1’34.959

“Aujourd’hui nous avons essayé deux motos qui avaient des réglages différents afin de choisir une direction à suivre pour demain. Nous sommes satisfaits parce que nous avons pu choisir et qu’il ne nous reste plus beaucoup de travail. Nous avons simplement besoin d’améliorer la motricité et la stabilité au freinage. Je suis confiant parce que le team travaille très bien et que nous ne sommes pas trop loin des leaders.”

Tags:
MotoGP, 2011, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE, Marco Simoncelli, Hiroshi Aoyama, San Carlo Honda Gresini

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›