Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Terol creuse l’écart lors de la seconde séance d’essais

Terol creuse l’écart lors de la seconde séance d’essais

Le leader de la catégorie 125cc a gagné près d’une seconde et demie par rapport à son meilleur temps de vendredi matin et devance Efrén Vázquez et Sandro Cortese de plus d’une demi-seconde.



Nico Terol a une fois de plus été le plus rapide vendredi après-midi au Mans lors de la seconde séance d’essais du Grand Prix Monster Energy de France et compte cette fois plus d’une demi-seconde d’avance sur ses poursuivants. Le pilote du team Bankia Aspar devançait Efrén Vázquez (Avant-AirAsia-Ajo) de moins d’un dixième de seconde à l’issue de la séance FP1 et a progressé de près d’une seconde et demie pour se mettre hors de portée de ses adversaires.

Vázquez, qui a chuté en fin de séance, est deuxième à 0.584s du temps de référence et compte tout juste un centième d’avance sur Sandro Cortese (Intact-Racing Team Germany). Héctor Faubel (Bankia Aspar) est quatrième mais relégué à 0.923s de son coéquipier, tandis que Jonas Folger (Red Bull Ajo Motorsport) a signé le cinquième temps et compte plus d’une seconde de retard sur le temps de référence.

Luis Salom (RW Racing GP), Maverick Viñales (Blusens by Paris Hilton Racing), Johann Zarco (Avant-AirAsia-Ajo), Alberto Moncayo (Andalucía Banca Cívica) et Adrián Martín (Bankia Aspar) complètent le top 10 de la séance.

Alexis Masbou (WTR-Ten10 Racing), Louis Rossi (Matteoni Racing) et Kevin Szalai (Maxiscoot MVT Racing) sont respectivement 20ème, 22ème et 31ème, tandis que Kevin Thobois (Team RMS) était de retour en piste suite à sa chute de ce matin et est à plus de huit secondes de la première place.

Marcel Schrötter (Mahindra Racing) a glissé dans le virage n°8 et n’a pas pu participer au reste de la séance à cause des dégâts trop importants sur sa moto. Son coéquipier Danny Webb a quant à lui été victime d’un problème technique au niveau du circuit de refroidissement et a manqué une bonne partie de la séance avant de repartir en piste pour finalement chuter dans un violent highside.

Tags:
125cc, 2011, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE, FP2

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›