Achat de billets
Achat VidéoPass

Stoner mène un warm-up agité au Mans

Stoner mène un warm-up agité au Mans

L’Australien a signé le meilleur temps des vingt minutes de warm-up de dimanche matin au Mans et a été l’auteur d’un geste regrettable sur Randy de Puniet après avoir été gêné par le Français tandis que l’une des M1 de Jorge Lorenzo a pris feu suite à la chute de l’Espagnol en début de séance.

Détenteur de la pole position au Grand Prix Monster Energy de France, Casey Stoner (Repsol Honda) a sans surprise dominé la séance de warm-up de dimanche matin mais c’est surtout fait remarquer par un mauvais geste qui alimentera très certainement les tensions actuelles au sein de la catégorie reine. Gêné en ligne droite par Randy de Puniet qui ne l’avait pas vu, l’Australien a donné un léger coup de poing au Français en passant à côté, un geste surprenant de la part de l’un des pilotes actuellement en campagne pour une compétition sans contact et moins agressive. Après enquête sur l'incident, la Direction de Course a décidé d'imposer une amende de 5 000€ à Stoner.

Marco Simoncelli (San Carlo Honda Gresini), qui partira de la seconde position et qui avait justement reçu les reproches de Stoner au sujet de son pilotage agressif en début de week-end, a fait le deuxième temps du warm-up, à une demi-seconde de l’Australien, et devance Nicky Hayden du team Ducati qui confirme sa compétitivité au Mans après avoir raté ses qualifications. L’Américain ne partira que dixième et avait terminé quatrième de l’épreuve l’an dernier.

Dani Pedrosa (Repsol Honda) est quatrième du warm-up, juste devant Valentino Rossi (Ducati) qui comme son coéquipier Hayden se montre beaucoup plus compétitif qu’en qualifications. L’Italien sera neuvième sur la grille de départ, tandis que Pedrosa sera quatrième.

Andrea Dovizioso (Repsol Honda), troisième sur la grille, Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3), son coéquipier Colin Edwards, Ben Spies (Yamaha Factory Racing) et Randy de Puniet (Pramac Racing) complètent le top 10 de la séance.

Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing), qui sera cinquième sur la grille de départ, est tombé en début de séance et a perdu beaucoup de temps puisque sa M1 a pris feu dans le bac à gravier. L’Espagnol a fait le onzième temps.

Tags:
MotoGP, 2011, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE, WUP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›