Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Les réactions du paddock au sujet de l’incident Simoncelli-Pedrosa 

Les réactions du paddock au sujet de l’incident Simoncelli-Pedrosa 

La collision entre Dani Pedrosa (Repsol Honda) et Marco Simoncelli (San Carlo Honda Gresini) restera l’une des images fortes du Grand Prix Monster Energy de France et a généré de nombreuses réactions dans le paddock…

L’incident entre les deux pilotes Honda a lancé un débat houleux qui divise le paddock MotoGP au sujet de la responsabilité de chacun. L’Espagnol est reparti du Mans avec une clavicule fracturée tandis que l’Italien a été pénalisé par la Direction de Course pour une manoeuvre dangereuse et a donc été privé d’une excellente opportunité de monter sur le podium pour la première fois en MotoGP. Retrouvez ci-dessous leurs réactions mais aussi celles d’autres personnalités du paddock.

Dani Pedrosa, Repsol Honda
“Je faisais une bonne course, l’objectif était le podium et j’étais bien parti pour réussir. Simoncelli m’est passé devant et je l’ai ensuite doublé, j’avais une meilleure trajectoire. Il est venu droit sur moi et je n’ai rien pu faire. Je repars d’ici avec une fracture de la clavicule et lui avec une pénalité ! Il m’arrive toujours le pire. Nous venions juste de sortir d’un cauchemar après la dernière opération et je suis de nouveau blessé. Ce n’est pas juste, je ne mérite pas ça.”

Marco Simoncelli
“Pedrosa a essayé de me doubler en ligne droite. Au freinage j’ai freiné normalement, comme au tour précédant, j’arrivais vite et j’ai essayé de passer devant par l’extérieur et une fois devant j’ai essayé de lui faire de la place pour le virage, mais en voyant le ralenti j’ai compris que sa moto avait un peu sauté et perdu la trajectoire en tapant la mienne. J’ai essayé de redresser ma moto mais c’était déjà trop tard, il m’avait touché à l’arrière et avait déjà chuté. Je suis vraiment désolé qu’il ait chuté et surtout qu’il se soit blessé. En ce qui me concerne je ne pense pas avoir fait une manoeuvre incorrecte, c’est simplement un fait de course. Je pense aussi que la Direction de Course a décidé de me sanctionner à cause de la controverse de ces derniers jours, qui avait commencé à Estoril. Si ça avait été quelqu’un d’autre à ma place, ils ne l’auraient pas sanctionné. C’est ce que je pense.”

 

Valentino Rossi, Ducati Team
“Cette fois je crois que Simoncelli a attaqué trop fort, il était peut-être un petit peu trop agressif et Dani n’avait vraiment pas de place pour faire quoi que ce soit. Je pense que c’est une erreur parce qu’à ce moment là de la course, Simoncelli revenait rapidement sur Pedrosa et aurait probablement pu attendre le tour suivant pour le doubler.”

Alberto Puig, manager de Pedrosa
“Tout le monde a vu ce qui s’est passé, nous n’avons pas grand chose à dire, c’est un désastre total. Les images parlent d’elles-mêmes, ça faisait un moment qu’on disait que Simoncelli était un danger et je crois que c’est un grand ignorant, je crois qu’il ne comprends rien à ce qui se passe… Le mal est fait, Dani a la clavicule droite fracturée et nous avons de nouveau une saison gâchée par une blessure.”

 

Nicky Hayden, Ducati Team
“Je n’ai vu l’accident qu’une fois et je ne suis donc pas très sûr de ce qui s’est passé. C’est entre eux deux, ils n’ont pas besoin que je penche d’un côté ou de l’autre et je suis sûr que tout le monde s’est déjà fait un avis. Quand deux pilotes attaquent comme ça tout peut arriver et je crois qu’il y a eu beaucoup trop d’histoires et de polémiques ce week-end.”

Livio Suppo, Directeur Communication et Marketing du HRC
“Honnêtement je crois qu’il a fait une erreur, ça arrive. Malheureusement la conséquence est grave, Pedrosa était déjà devant et en fermant la porte, Simoncelli lui a retiré toute solution pour s’en sortir.”

 

Andrea Dovizioso, Repsol Honda
“Je n’ai pas vu l’accident à la télé et je ne peux donc rien dire.” Au sujet d’un incident similaire survenu entre lui et Lorenzo durant la course, Dovi a ajouté : “L’important est de comprendre si le pilote voulais vraiment faire ça ou s’il freine tout simplement trop tard. C’est toujours dangereux, lorsqu’un pilote arrive trop tard on ne le voit pas et c’est toujours quelque chose de désagréable.”

Tags:
MotoGP, 2011, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›