Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Simoncelli : “Il n’y aurait pas eu de sanction si ça avait été quelqu’un d’autre”

Simoncelli : “Il n’y aurait pas eu de sanction si ça avait été quelqu’un d’autre”

Désolé de voir Dani Pedrosa blessé suite à leur accrochage, le pilote du team San Carlo Honda Gresini a affirmé que sa manoeuvre n’était pas incorrecte et a dénoncé la stigmatisation dont il est victime depuis le week-end au Portugal.

Dans l’oeil du cyclone depuis sa joute verbale avec Jorge Lorenzo au Portugal, Marco Simoncelli était déjà présenté comme l’ennemi public n°1 par plusieurs teams avant la course du Grand Prix Monster Energy de France et son accrochage avec Dani Pedrosa ne jouera probablement pas en sa faveur.

Critiqué par Lorenzo à Estoril puis par Stoner au Mans, l’Italien a été pénalisé par la Direction de Course après l’incident et a été donc été contraint de faire un passage par la pit-lane qui l’a privé d’un premier podium en MotoGP qui semblait acquis.

Mécontent de cette décision, le pilote du team San Carlo Honda Gresini a affirmé que sa manoeuvre n’avait rien d’incorrecte et que la décision de la Direction de Course s’appuyait sur la stigmatisation dont il est injustement victime depuis quelques semaines.

“Pedrosa a essayé de me doubler en ligne droite. Au freinage j’ai freiné normalement, comme au tour précédant, j’arrivais vite et j’ai essayé de passer devant par l’extérieur et une fois devant j’ai essayé de lui faire de la place pour le virage, mais en voyant le ralenti j’ai compris que sa moto avait un peu sauté et perdu la trajectoire en tapant la mienne,” a affirmé Simoncelli.

“J’ai essayé de redresser ma moto mais c’était déjà trop tard, il m’avait touché à l’arrière et avait déjà chuté. Je suis vraiment désolé qu’il ait chuté et surtout qu’il se soit blessé. En ce qui me concerne je ne pense pas avoir fait une manoeuvre incorrecte, c’est simplement un fait de course.”

 

“Je pense aussi que la Direction de Course a décidé de me sanctionner à cause de la controverse de ces derniers jours, qui avait commencé à Estoril. Si ça avait été quelqu’un d’autre à ma place, ils ne l’auraient pas sanctionné. C’est ce que je pense.”

Fausto Gresini, le team manager, a eu des propos plus modérés au sujet de la décision et a souligné le caractère malheureux de l’incident. “Nous n’avons pas d’autre choix que d’accepter la pénalité maintenant que c’est passé et nous sommes convaincus que la Direction de Course n’a fait que son devoir. Nous sommes vraiment déçus suite à cet incident. Marco a essayé de faire sa course mais parfois il y a des contacts. Nous sommes vraiment attristés par ce qui s’est passé. Tous les pilotes veulent évidemment réussir sans nuire aux autres, pour le bien du motocyclisme, et je crois qu’il est temps de mettre fin aux récentes polémiques pour permettre à la saison de continuer normalement.”

“Marco est très déçu et encore un peu confus après ce qui s’est passé. C’est un fait de course. Il y a des contacts qui n’ont aucune conséquence et d’autres qui en ont des graves. Simoncelli est un sportif et en tant que tel il regrette vraiment que Dani se soit blessé.”

Tags:
MotoGP, 2011, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE, Marco Simoncelli

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›