Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Stoner remporte sa seconde victoire de la saison au Mans

Casey Stoner s’est imposé suite à une superbe échappée en solitaire au Grand Prix Monster Energy de France, devant Andrea Dovizioso et Valentino Rossi qui montaient tous les deux sur le podium pour la première fois de l’année.

Pilote le plus rapide des essais libres et des qualifications, Casey Stoner a converti sa pole position en victoire au Grand Prix Monster Energy de France et s’est donc imposé pour la deuxième fois de la saison après avoir gagné lors de la première manche au Qatar.

Le début de la course a malheureusement été marqué par l’abandon de Randy de Puniet (Pramac Racing) dans le premier tour, puis par celui de Cal Crutchlow qui était lui aussi à domicile avec le team Monster Yamaha Tech3.

Distancé par Stoner, Dani Pedrosa (Repsol Honda) a chuté à dix tours de l’arrivée et s’est fracturé la clavicule droite juste après s’être fait dépasser par Marco Simoncelli (San Carlo Honda Gresini), laissant ainsi l’Italien passer en seconde position tandis que Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing), Valentino Rossi (Ducati) et Andrea Dovizioso (Repsol Honda) se disputaient alors la troisième place.

Pénalisé pour son dépassement sur Pedrosa, Simoncelli a été contraint de passer par la pit-lane, où la vitesse est bien évidement limitée, et s’est retrouvé derrière Rossi, Dovizioso, Lorenzo et Ben Spies à quatre tours de l’arrivée.

Rossi et Dovizioso ont assuré le spectacle en fin de course après s’être défaits de Lorenzo et c’est Dovizioso qui s’est emparé de la deuxième place pour monter sur le podium pour la première fois de l’année, tout comme Rossi qui signait son meilleur résultat depuis son arrivée chez Ducati.

Lorenzo a pris la quatrième place et se maintient donc en tête du classement général, tandis que Simoncelli a réussi à doubler Spies pour finir cinquième devant l’Américain.

Nicky Hayden (Ducati), Hiroshi Aoyama (San Carlo Honda Gresini), Héctor Barberá (Mapfre Aspar) et Karel Abraham (Cardion AB Motoracing) complètent le top 10 du Grand Prix Monster Energy de France.

Colin Edwards (Monster Yamaha Tech3) a chuté en fin de course mais a pu repartir et a fini dernier en treizième position, derrière Toni Elías (LCR Honda) et Álvaro Bautista (Rizla Suzuki).

Lorenzo compte désormais douze points d’avance en tête du classement général, Stoner a pris la seconde position avec cinq points d’avance sur Pedrosa, seize sur Dovizioso et dix-neuf sur Rossi.

Tags:
MotoGP, 2011, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›