Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Le Motegi se prépare pour le GP du Japon

Le Motegi se prépare pour le GP du Japon

Shinya Nakano s’est récemment rendu au Twin Ring Motegi afin de voir où en étaient les réparations du circuit, qui devraient être terminées début juin.

Shinya Nakano, l’ex-pilote MotoGP, est récemment allé au Twin Ring Motegi, qui devrait accueillir la quinzième manche du Championnat du Monde MotoGP le 2 octobre, afin de faire le point sur l’état du circuit.

Le pilote japonais, qui travaille avec les promoteurs du Grand Prix du Japon depuis l’an dernier, est allé au circuit le 19 mars, tout juste huit jours après le tremblement de terre, et a fait plusieurs tours de piste pour déterminer quelles étaient les travaux à envisager.

“Mobilityland (les promoteurs) m’a demandé d’aller voir la piste et de donner mon avis parce que j’ai l’expérience du MotoGP, même si je ne cours plus. J’ai fait un premier run en voiture et tout semblait normal mais je suis ensuite sorti sur une Honda CBR1000 et en suivant les trajectoires de course j’ai vu que trois endroits avaient été endommagés,” a commenté Nakano.

“Il y a des ondulations aux points de freinage des virages n°1 et n°3, et un petit décalage à l’épingle avant la ligne droite.”

“Mobilityland a demandé à plusieurs pilotes de donner leurs avis et a l’intention de réparer toutes les zones endommagées. Le travail de réparation a déjà commencé.”

“Les travaux devraient être terminés début juin et ensuite ce sera la saison de la mousson au Japon mais je retournerai là-bas aux alentours de la mi-juin afin de voir comment est la piste. Mobilityland a aussi organisé un premier évènement sportif, qui sera le Championnat du Japon le 3 juillet, et nous continuerons donc à surveiller la situation.”

Au sujet des tribunes destinées aux spectateurs, Nakano a ajouté : “En dehors de la piste, la tour de contrôle et les tribunes n’ont pas de problème. Certaines vitres de la zone VIP ont été cassées mais ce n’est pas un gros problème.”

Nakano a conclu en livrant ses impressions sur la situation du Japon : “Les images de la catastrophe m’ont brisé le coeur. Je suis aussi inquiet à cause de la centrale nucléaire qui était à côté et surtout pour les réfugiés qui vivent là-bas. La ville de Motegi et le reste de la région ont cependant retrouvé une situation normale et tout fonctionne normalement, que ce soit l’eau, l’électricité, les routes… et les enfants peuvent aller à l’école tous les jours. Tout le monde à Mito et Utsunomiya, comme à Chiba, où j’habite, a retrouvé une vie normale. Les championnats de baseball et de football avaient reporté le début de leurs saisons respectives à cause du tremblement de terre mais ils ont déjà repris la compétition.”

Tags:
MotoGP, 2011, GRAND PRIX OF JAPAN

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›