Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Pedrosa : “J’aimerais courir mais je ne peux pas”

Pedrosa : “J’aimerais courir mais je ne peux pas”

Le pilote du team Repsol Honda s’est confié à motogp.com et a affirmé qu’il n’avait aucune idée de la date de son retour à la compétition mais que le soutien de ses supporters l’aidait énormément au cours d’un difficile processus de récupération.

Absent du Grand Prix Aperol de Catalogne le week-end dernier et forfait pour le Grand Prix AirAsia de Grande-Bretagne cette semaine, Dani Pedrosa traverse une période particulièrement difficile depuis son accident au Mans. L’Espagnol a récemment été opéré de sa fracture de la clavicule droite mais ne récupère pas aussi vite que prévu et voit progressivement ses chances de lutter pour le titre s’éloigner.

Le pilote du team Repsol Honda a discuté avec motogp.com cette semaine et a déclaré : “C’est une période un peu triste, c’était dur de ne pas pouvoir courir le week-end dernier, je crois que c’est la première année que je manque ce Grand Prix. D’un autre côté j’étais très touché par les messages de soutien que m’ont envoyés mes fans.”

Au sujet de sa clavicule, l’Espagnol a ajouté : “Pour l’instant je récupère, ce n’est pas très rapide, nous étudions l’évolution de la blessure chaque semaine et nous essayons de savoir quand je pourrai remonter sur la moto. J’aimerais évidemment le faire maintenant mais je ne peux pas, je dois récupérer davantage. Nous ne pouvons pas fixer une date pour mon retour. Nous verrons progressivement comment mon corps récupère.”

Pedrosa réalisait un excellent début de saison avant sa chute au Mans et s’était imposé à Estoril après s’être débarrassé de ses problèmes vasculaires au niveau de l’épaule gauche. “Pour moi c’était probablement l’une des saisons les plus importantes parce que nous avions de bonnes chances de lutter pour le Championnat. Je me sentais bien physiquement mais aussi avec la moto, nous avions de bons résultats et un bon début de saison. J’ai été impuissant face à ce qui m’est arrivé et je me suis retrouvé sans point et probablement sans Championnat. J’ai reçu le soutien du HRC, beaucoup d’appels de Repsol aussi et des soutiens grâce auxquels je me suis rendu compte que je n’étais pas seul et que je pouvais essayer de rester optimiste pour la suite.”

Au sujet des différents incidents qui ont requis l’intervention de la Direction de Course cette année, Pedrosa a affirmé : “J’aurais agit d’une manière différente de celle de la Direction de Course. Je pense qu’il fait éliminer les problèmes à la racine et ainsi éviter qu’ils se produisent. Dans mon cas on a jeté mon Championnat à la poubelle, ce n’était évidemment pas intentionnel mais peu importe le motif… Regardez dans quelle situation je me retrouve, Julito (Julián Simón, qui s’est fracturé le tibia et le péroné de la jambe droite en chutant à Montmeló suite à une collision avec un autre pilote), lui, est à l’hôpital… Je crois que la politique doit être différente de celle qui est appliquée maintenant mais ce sont des choses qui ne relèvent pas de moi. Mais je pense qu’elles devraient être différentes.”

Tags:
MotoGP, 2011, Dani Pedrosa

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›