Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Crutchlow : “Demain je viserai la première ligne”

Crutchlow : “Demain je viserai la première ligne”

Cal Crutchlow a réalisé une très bonne première journée devant ses fans au Grand Prix AirAsia de Grande-Bretagne et s’est classé dans le top 6 sur le sec comme sur le mouillé.

A domicile ce week-end, Cal Crutchlow a envie de faire bonne figure devant ses nombreux fans et a pris un très bon départ vendredi au Grand Prix AirAsia de Grande-Bretagne. Le rookie du team Monster Yamaha Tech3, qui s’était imposé à Silverstone en superbike l’an dernier, s’est classé sixième de la première séance d’essais, sur piste sèche, et a ensuite signé le quatrième temps de la seconde séance suite à l’arrivée de la pluie. Performant quelles que soient les conditions, le Britannique espère avoir une piste sèche pour la course de dimanche.

Son coéquipier Colin Edwards a quant à lui eu une journée un peu plus compliquée. L’Américain s’était fait opérer de la clavicule droite samedi dernier suite à sa chute au GP de Catalogne et pilotait aujourd’hui pour la première fois depuis l’intervention. Edwards a su rester prudent et a essayé de trouver un bon feeling sur sa M1 satellite mais a rapidement souffert de son épaule dans les freinages durs du circuit britannique.

Cal Crutchlow :
“Je n’étais pas très content de ma matinée, même si j’étais dans le top 6. J’avais quelques problèmes de stabilité avec la moto et sans ça je pense que j’aurais pu être dans le top 4 ce matin. Nous avons eu quelques soucis à résoudre et j’aurais bien aimé avoir une séance sur le sec l’après-midi pour améliorer la moto. Nous avons au moins eu l’opportunité de faire quelques tours sur le mouillé et nous aurons donc un peu d’expérience au cas où il pleuve pour la course. Je préfèrerais avoir une course sur le sec pour montrer de quoi je suis capable, mais je pense que nous sommes aussi compétitifs sur le mouillé. Cet après-midi les conditions étaient incroyables. C’était trempé à certains endroits et ça séchait très vite à d’autres. On pouvait avoir un virage mouillé puis le suivant sec, il fallait donc bien savoir où on pouvait gagner du temps. Les pneus pluie de Bridgestone ont très bien tenu sur les portions sèches mais le passage du sec au mouillé n’est pas évident, on peut facilement faire une erreur. Le soutien du public britannique a été fantastique jusqu’ici et j’ai bien progressé, demain je viserai la première ligne.”

Colin Edwards:
“Aujourd’hui il s’agissait surtout de remonter sur la moto et de me remettre en confiance après la chute de la semaine dernière. Je n’ai rien de fait d’exceptionnel mais mon épaule me faisait mal. J’ai surtout mal dans les freinages qui précèdent les virages à droite et malheureusement c’est une piste qui tourne dans le sens des aiguilles d’une montre. Mais globalement mon épaule va mieux que ce que je pensais. Les conditions étaient les pires qu’on puisse imaginer parce qu’un virage pouvait être sec et le suivant mouillé. Je n’avais rien à prouver mais j’aurai au moins trouvé un bon feeling sur le mouillé si jamais il pleuvait dimanche. Je ne serai pas déçu d’avoir de la pluie pour la course parce que je sollicite beaucoup moins mon épaule sur le mouillé. De toute façon nous devrons attendre de voir comment évolue la météo.”

Tags:
MotoGP, 2011, AIRASIA BRITISH GRAND PRIX, Cal Crutchlow, Colin Edwards, Monster Yamaha Tech 3

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›