Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Un podium héroïque pour Edwards

Un podium héroïque pour Edwards

Opéré de la clavicule le week-end dernier en Catalogne, Colin Edwards a bravé de très difficiles conditions météo dimanche à Silverstone pour atteindre un podium amplement mérité.

Neuf jours après s’être fracturé la clavicule droite en Catalogne, Colin Edwards a réalisé une incroyable course au Grand Prix AirAsia de Grande-Bretagne et a atteint le podium pour la première fois depuis sa deuxième place à Donington en 2009.

Le vétéran américain ne s’est pas laisser piéger par les nombreuses flaques d’eau qui jonchaient la piste de Silverstone, contrairement à Ben Spies qui se battait avec lui pour la cinquième place. Suite à la chute de son compatriote, le pilote du team Monster Yamaha Tech3 s’est concentré sur sa cadence pour s’assurer son douzième podium en MotoGP.

Le Britannique Cal Crutchlow a passé la nuit au John Radcliffe Hospital d’Oxford après s’être fracturé la clavicule gauche en qualifications. Le rookie devra se faire opérer mais ne sait pas encore si l’intervention aura lieu à Oxford ou bien à Manchester avec le spécialiste qui s’était occupé de sa blessure précédente.

Colin Edwards :

“La course a été incroyable et c’est génial d’être sur le podium. J’étais content de me qualifier en huitième position mais je n’aurais jamais imaginé être sur le podium tout juste une semaine après m’être fracturé la clavicule. Merci au Dr Xavier Mir pour le travail qu’il a réalisé sur mon épaule et à tout le monde chez Monster Yamaha Tech3 parce qu’ils m’ont donné une moto phénoménale aujourd’hui. Mon épaule allait bien et j’avais surtout mal aux muscles de la cage thoracique. La pluie m’a aidé parce que c’est physiquement moins intense sur le mouillé que sur le sec. J’ai serré les dents, j’ai essayé de rouler fluide et de ne pas faire d’erreur. Les conditions étaient mauvaises et il fallait savoir où on pouvait attaquer. J’aurais été satisfait de simplement finir la course puis de rentrer chez moi pour penser à Assen mais j’ai vu plusieurs pilotes succomber aux conditions et ensuite j’ai vu P3 sur ma planche et je n’arrivais pas à le croire. A ce moment-là il restait encore huit ou neuf tours, je ne pouvais plus sentir mes pieds à cause du froid et de l’eau. C’était difficile mais c’était une belle façon de conclure le week-end pour le team, surtout après ce qui est arrivé à Cal. C’est très dur quand on se blesse à domicile et je lui souhaite un bon rétablissement, j’espère qu’il sera de retour parmi nous à Assen.”

Hervé Poncharal – Team Manager :

“Colin a été fantastique. Personne n’aurait parié qu’il allait être sur le podium tout juste une semaine après son opération de la clavicule. Mais Colin a été un véritable héros et c’est un jour mémorable pour le team Monster Yamaha Tech3. Nous avons eu une mauvaise journée hier, avec Cal qui s’est blessé et qui a dû renoncer à sa course nationale. Mais Colin a redonné le sourire à tout le monde chez Monster Yamaha Tech3. Il a été très rapide mais aussi très courageux. Il s’était fait voler un podium dans des conditions similaires à Jerez et j’ai beaucoup de respect pour lui parce qu’après sa blessure en Catalogne il aurait très bien pu rester chez lui. Il a couru pour le team et cela montre qu’il aime toujours autant courir et qu’il est toujours aussi motivé. Il a beaucoup souffert mais il ne s’est jamais plaint, il a fait comme s’il s’agissait d’un week-end normal et c’est lui qui a fait la meilleure course en MotoGP. Il n’a pas fait d’erreur, contrairement à beaucoup d’autres, et nous sommes vraiment très contents. Nous ne sommes pas totalement satisfaits, à cause de ce qui est arrivé à Cal, et c’était vraiment dommage qu’il n’ait pas pu courir ici mais c’est un battant et il sera plus fort que jamais pour son retour. Je sais qu’il voulait courir devant son public mais il a pu voir ce que Colin a fait et j’espère que ce sera une source d’inspiration pour lui quand il aura récupéré de sa blessure à la clavicule.”

Tags:
MotoGP, 2011, AIRASIA BRITISH GRAND PRIX, Cal Crutchlow, Colin Edwards, Monster Yamaha Tech 3

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›