Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

La mission de Bridgestone auprès des teams MotoGP

La mission de Bridgestone auprès des teams MotoGP

Fournisseur unique de la catégorie reine, Bridgestone s’engage auprès des teams MotoGP à chaque week-end de Grand Prix et entretient depuis longtemps une excellente relation avec Rizla Suzuki.

Le succès ou l’échec d’un team en MotoGP ne repose finalement que sur les 45 minutes de course, ou 120 kilomètres, du dimanche… Au final, seules comptent ces 45 minutes mais les teams investissent de très nombreuses heures à se préparer pour chaque épreuve.

La préparation comprend la mise au point des machines mais aussi une collaboration cruciale avec Bridgestone, le fournisseur officiel du MotoGP, qui s’engage auprès de chaque team afin que les pilotes profitent d’un rendement optimal de leurs pneumatiques. Bridgestone travaille notamment avec Álvaro Bautista du team Rizla Suzuki mais le partenariat Suzuki/Bridgestone remonte à 2004, date à partir de laquelle il a fallu attendre trois ans pour voir Chris Vermeulen conquérir le podium à plusieurs reprises, et même décrocher une victoire, en 2007.

Bridgestone commence à travailler avec le team dès le jeudi précédant chaque course et Yukihiko Kubo, l’ingénieur Bridgestone attaché à Suzuki, explique ici sa mission.

“Je commence à travailler avec Suzuki et les ingénieurs d’Álvaro le jeudi de chaque Grand Prix,” explique Kubo. “Il est important que tout le monde dans l’équipe sache de quelles gommes ils disposent pour le week-end avant qu’Álvaro ne parte en piste. Je travaille avec Álvaro depuis l’an dernier mais nous nous entendons bien et nous avons une bonne relation, ce qui est important parce qu’il faut qu’on se fasse confiance.”

“Le jeudi nous nous réunissons avec les ingénieurs du team et nous définissons un programme pour le week-end. Je présente les différentes gommes que nous avons, leurs caractéristiques par rapport à celles de l’année précédente et les raisons qui nous ont poussé à amener ces gommes. Je leur dit ensuite quels pneus avant et arrière nous recommandons pour la course et à partir de là nous répartissons les pneus sur l’ensemble des séances et nous décidons d’une direction à suivre sur les réglages ainsi que d’un objectif pour la course.”

Bridgestone est le Fournisseur Officiel du MotoGP depuis 2009 et le règlement en vigueur impose que chaque pilote reçoive un lot de dix-huit slicks (huit avant et dix arrière) et de huit pneus pluie pour l’ensemble du week-end. Les lots de pneus sont distribués aux pilotes par la FIM le jeudi et les pneus de chaque pilote sont alors enregistrés par Bridgestone et par la FIM via un système de codes-barres.

“Une fois que nous avons établi le programme, nous savons exactement quand Álvaro utilisera chacune des gommes,” poursuit Kubo. “Etant donné que le nombre de pneus est limité, il est important de gérer leur usure et de nous assurer qu’Álvaro ait au moins un set de pneus neufs pour les qualifications le samedi après-midi et un autre pour la course. Les pneus neufs sont plus performants et jouent un rôle important pour que le team obtienne la meilleure position possible sur la grille puis un bon résultat en course.”

“A la fin de chaque journée nous avons un de-brief avec Álvaro et les ingénieurs afin de discuter de choses que nous avons à faire. Nous relevons les donnés de température et de pression des pneus tout au long de la journée et ce sont de bons indicateurs pour les réglages. Les slicks arrière doivent par exemple être à plus de 100°C pour offrir un grip maximal et si le pneu n’atteint pas cette température, nous savons que le pic d’adhérence n’est pas atteint et que la moto, le pilote et les pneumatiques n’utilisent donc pas tout leur potentiel. Avec les ingénieurs, nous travaillons ensemble pour essayer d’atteindre des performances optimales. A l’époque où il y avait plusieurs manufacturiers de pneus, les fournisseurs pouvaient proposer des pneus spécifiques pour chaque pilote et chaque moto mais maintenant qu’il n’y a qu’un fournisseur unique, Bridgestone doit travailler avec chaque teams afin de les aider à tirer le maximum de performances des pneus.”

Unique lien entre la Suzuki GSV-R et le bitume, les pneus Bridgestone jouent un rôle crucial pour le team Rizla Suzuki. Bien que les teams aient moins de choix depuis l’introduction du fournisseur unique, le rôle de Bridgestone demeure tout aussi important et sa relation avec Suzuki est plus forte que jamais.

Communiqué de presse Suzuki Racing

Tags:
MotoGP, 2011, Rizla Suzuki MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›