Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Des qualifications compliquées pour le team Ducati

Des qualifications compliquées pour le team Ducati

La météo a une fois de plus été déterminante pour la catégorie reine samedi au Grand Prix TIM d’Italie et a considérablement compliqué la tâche de Nicky Hayden et de Valentino Rossi.

Nicky Hayden avait réussi à trouver de bons réglages qui amélioraient son feeling sur la Desmosedici ce matin mais n’a ensuite pas eu le temps d’en tirer profit en qualifications. Valentino Rossi avait de son côté beaucoup de choses à tester sur sa GP11.1 et a été l’une des principales victimes des intempéries, qui ont privé les pilotes de trente minutes de piste sèche.

Nicky Hayden - 9ème - 1’49.509 :

“Ce matin nous avions fait quelques petits changements sur la moto et ça allait mieux. Nous n’avions pas utilisé de pneus neufs en fin de séance et l’écart paraissait plus important qu’il ne l’était réellement. J’étais confiant mais les conditions étaient horribles cet après-midi. Il pleuvait un peu au début mais tout le monde attaquait. Les conditions ont ensuite empiré et c’était dommage pour les fans parce que nous avons dû rester au garage au lieu de faire le contre-la-montre. Hier et aujourd’hui il a plu à peu près à l’heure où aura lieu la course et je suis donc sorti en pneus pluie en fin de séance, juste pour tester la piste, au cas où. Le choix du pneu sera très important parce que nous n’aurons finalement pas beaucoup roulé l’après-midi ce week-end. Je ne peux pas être satisfait de partir neuvième pour la course nationale de Ducati mais nous allons faire de notre mieux pour que les fans soient fiers de nous.”

Valentino Rossi - 12ème - 1’49.902 :

“Nous avions beaucoup de choses à essayer et la pluie a tout gâché mais ce n’est pas une excuse parce que les conditions étaient les mêmes pour tous. Il est vrai que nous avons perdu beaucoup de temps hier matin et que nous sommes encore à un stade de développement. Nous espérions faire beaucoup mieux au Mugello mais nous avons eu des difficultés. Je ne suis pas à l’aise avec le train avant, je perds beaucoup sur les entrées de virage et je ne peux pas piloter correctement. Nous avons par contre progressé sur le train arrière grâce à la GP11.1. L’accélération est meilleure mais nous devons continuer à travailler sur l’avant. Nous allons évidemment faire de notre mieux pour la course mais en tout cas, toute l’expérience que nous accumulons nous sera utile pour la suite.”

Tags:
MotoGP, 2011, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM, Nicky Hayden, Valentino Rossi, Ducati Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›