Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Guintoli se prépare à remplacer Capirossi au Sachsenring

Guintoli se prépare à remplacer Capirossi au Sachsenring

Le pilote français, qui avait quitté la catégorie reine fin 2008, a participé au Test Officiel du Mugello lundi avec le team Pramac Racing, dans lequel il pourrait remplacer Loris Capirossi la semaine prochaine au Grand Prix eni Motorrad d’Allemagne.

Les pilotes de la catégorie reine avaient une journée de Test Officiel lundi au Mugello et ont été rejoints en piste par Sylvain Guintoli, qui était venu travaillé aux côtés de Randy de Puniet chez Pramac Racing. Le Français, qui avait couru sa dernière saison en MotoGP sur Ducati en 2008, avait pour objectif de découvrir la version 2011 de la Desmosedici, une moto très différente de celle qu’il avait pilotée avec le Team Alice et avec laquelle il pourrait courir la semaine prochaine au Sachsenring en tant que remplaçant de Loris Capirossi.

L’Italien, qui s’était fracturé deux côtes en chutant à Assen, a manqué le GP TIM d’Italie ce week-end et demeure incertain pour la neuvième manche de la saison 2011, le Grand Prix eni Motorrad d’Allemagne.

Guintoli, qui court sur Ducati dans le World Superbike cette année et qui sera à Brno ce week-end, pourrait donc faire équipe avec De Puniet en Allemagne et a profité de sa journée d’essais au Mugello pour retrouver ses sensations sur prototype 800cc. Le Montiliens a bouclé une trentaine de tours et a conclu avec un chrono d’1’52.398 le plaçant trois secondes derrière De Puniet et à 5.072s du meilleur temps établi par Casey Stoner.

“Aujourd’hui c’était mon retour en MotoGP, trois ans après. Le feeling est évidemment très différent de ce que j’avais connu. La moto est aussi très différente de celle que j’avais laissée en 2008,” a commenté Guintoli.

“C’est bien pour moi et je me fais plaisir. Il faut un petit peu, même complètement, réapprendre à utiliser cette moto. Je me remets dans le bain petit à petit et les chronos descendent progressivement. Mon objectif est de repartir de ces essais avec un bon feeling et comme ça si je dois remplacer Loris au Sachsenring, j’aurai déjà une première impression, le team aura aussi une première impression avec moi et aura surtout des data sur mon style de pilotage,” a ajouté le Français, qui avait terminé sixième du GP d’Allemagne en 2008 lors de sa dernière saison en MotoGP.

Tags:
MotoGP, 2011, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM, Pramac Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›