Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Zarco n’a pas dit son dernier mot

Zarco n’a pas dit son dernier mot

Battu par Nico Terol à quelques mètres de la ligne d’arrivée dimanche au Mugello, le jeune Français est une fois de plus passé à côté de sa première victoire en Grand Prix mais s’est cependant confirmé comme le plus sérieux adversaire de l’Espagnol dans la course au titre 125cc 2011 et lui a donné rendez-vous la semaine prochaine au Sachsenring.

Trois fois sur le podium depuis le début de la saison, Johann Zarco semblait avoir toutes les cartes en main pour décrocher sa première victoire en 125cc dimanche au Grand Prix TIM d’Italie. Qualifié en pole position pour la première fois de sa carrière, le pilote du team Avant-AirAsia-Ajo est parti en échappée avec Nico Terol, le leader du Championnat, qui a mené durant toute la première moitié de la course avant de laisser Zarco aux commandes.

Le Français, qui avait été privé de victoire à Montmeló pour une manoeuvre de dépassement trop agressive sur Terol, avait tiré les leçons de sa mésaventure catalane et avait décidé de se maintenir en première position jusqu’à la ligne d’arrivée. Sur une Aprilia plus puissante que la Derbi de Zarco, Terol n’a cependant eu aucun mal à s’emparer de la victoire sur la longue ligne droite du Mugello, l’une des plus longues du calendrier.

“Pendant la course je me demandais comment je pouvais faire pour gagner parce que je savais que Terol était tranquille tant qu’il restait derrière moi. Sa moto était plus rapide et il roulait bien. Je suis resté devant parce que si j’arrivais sur la ligne droite derrière lui j’étais sûr et certain de finir deuxième,” a expliqué Zarco. “Je suis donc resté devant lui pour essayer de gagner mais c’était vraiment difficile de passer la ligne avant lui.”

Malgré sa déception, Zarco continue d’afficher une régularité qui lui vaut la seconde place du classement général, à 39 points de son rival espagnol. Le Cannois sait qu’il aura dû mal à s’imposer sur Terol mais disposera de nombreuses opportunités d’ici la fin de la saison et notamment la semaine prochaine au Sachsenring, sur un circuit étroit et tortueux où son déficit de puissance ne l’handicapera pas autant qu’au Mugello.

“Au Sachsenring on va essayer de continuer comme ça. Quand on peut s’échapper c’est toujours plus facile de jouer le podium, il y a beaucoup moins de risques à prendre. Je vais essayer de faire aussi bien mais gagner devant Terol sera très compliqué.”

Concernant le circuit allemand, sur lequel il avait obtenu l’un des meilleurs résultats de sa saison 2010 en terminant sixième l’an dernier, Zarco a ajouté : “C’est une piste que j’aime bien et je pense que nous pourrons bien préparer la moto avec le team et mes mécaniciens. Je vais essayer de me faire plaisir et de réussir mais quoi qu’il arrive Terol sera encore l’homme à battre. J’essayerai de rester avec lui et de me battre pour la victoire.”

Tags:
125cc, 2011, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM, Johann Zarco, Avant-AirAsia-Ajo

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›