Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Bradl à domicile pour défendre son statut de leader du Moto2

Bradl à domicile pour défendre son statut de leader du Moto2

Le pilote du team Viessmann Kiefer Racing compte 52 points d’avance en tête du Championnat avant sa course nationale, le Grand Prix eni Motorrad d’Allemagne.

Neuvième des dix-sept manches du Championnat du Monde Moto2, le Grand Prix eni Motorrad d’Allemagne sera une épreuve cruciale pour tous les prétendants au titre de la catégorie intermédiaire, qui voudront logiquement décrocher un bon résultat au Sachsenring avant d’aborder une longue trêve estivale.

Stefan Bradl, le leader du Championnat, sera probablement le plus motivé puisqu’il s’agira de sa course nationale. Le pilote du team Viessmann Kiefer Racing dispose actuellement de 52 points d’avance sur ses poursuivants. Au Mugello, l’Allemand avait réussi à s’emparer de la seconde place pour rebondir immédiatement après son abandon d’Assen et prouver qu’il était toujours le leader de la catégorie, malgré la fulgurante ascension de Marc Márquez.

L’Espagnol, Champion du Monde 125cc en 2010, a remporté sa troisième victoire de la saison lors de la dernière course, au Mugello, et est alors devenu le plus jeune pilote de l’histoire à décrocher deux victoires consécutives dans la catégorie intermédiaire. Le pilote du team CatalunyaCaixa Repsol voudra de nouveau s’imposer devant Bradl ce week-end, sur les terres de son rival, lors d’une course qui pourrait être l’un des tournants de la saison Moto2 2011.

Autre rookie très en forme en ce moment, Bradley Smith (Tech3 Racing) était sur le podium lors des trois dernières courses. Grâce à ses derniers résultats, le Britannique s’est hissé à la troisième place du classement Moto2, à trois points de l’Italien Simone Corsi (Ioda Racing).

Thomas Lüthi (Interwetten Paddock Moto2) et Alex de Angelis (JiR Moto2) étaient tous les deux dans le top 6 au Mugello et sont à égalité de points dans le classement général, juste devant Andrea Iannone (Speed Up). L’Italien, qui a testé la Ducati du team Pramac Racing après l’épreuve du Mugello, souffre de son irrégularité et voudra absolument retrouver le podium en Allemagne afin de rattraper une partie de son retard dans la course au titre.

Julián Simón (Mapfre Aspar) a quant à lui réalisé un court test dimanche à Albacete, sa première sortie en piste depuis son accident du 5 juin, mais n’a pas confirmé sa participation pour le Sachsenring.

A domicile ce week-end, le team MZ Racing accueillera dans ses rangs Arne Tode pour faire équipe avec Max Neukirchner et Anthony West, tandis que le Sud-Africain Steven Odendall (MS Racing) courra lui aussi en wildcard.

Tags:
Moto2, 2011, eni MOTORRAD GRAND PRIX DEUTSCHLAND

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›