Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Une remontée extraordinaire et un podium à domicile pour Spies

Une remontée extraordinaire et un podium à domicile pour Spies

Ben Spies a été le héros du public américain dimanche au Grand Prix Red Bull d'Indianapolis et est parvenu à finir sur le podium après avoir été relégué à la neuvième place dès le départ de l'épreuve.

Deuxième sur la grille du Brickyard, Ben Spies a été gêné par les autres pilotes à l'approche du premier virage et a perdu de nombreuses places jusqu'à se retrouver neuvième à la fin du premier tour. Le Texan ne s'est cependant pas laissé abattre et a petit à petit remonté le peloton pour aller jusqu'à prendre la troisième place à son coéquipier Jorge Lorenzo. Grâce aux seize points marqués, le pilote du team Yamaha Factory Racing prend la cinquième place du classement général, à cinq points de Dani Pedrosa.

Lorenzo repart quant à lui d'Indianapolis sur une grosse déception et aura souffert de l'usure exagérée de son pneu avant tout au long du week-end. En difficulté, l'Espagnol s'est tout de même battu et est parvenu à rallier l'arrivée en quatrième position.

Ben Spies :
"Je n'ai pas fait un si mauvais départ, je me suis simplement retrouvé coincé derrière deux pilotes qui arrivaient un peu trop brusquement dans le premier virage. Je crois que Dovi m'est soudainement passé devant dans le quatrième virage et j'étais content de rester sur ma moto. Je ne l'avais vraiment pas vu. Après ça il a fallu revenir sans trop s'emballer non plus. Nous avons bien roulé mais il aurait fallu être devant dès les premiers virages. Je suis allé aussi vite que je le pouvais, c'était compliqué pour doubler, nous ne pouvions pas le faire sur la ligne droite et j'ai donc dû trouver d'autres endroits. Je suis content d'avoir réussi à revenir et d'avoir maintenu un bon rythme en fin de course."

Jorge Lorenzo :
"C'est dommage, je pensais pouvoir réduire l'écart sur Casey à Indy mais j'ai eu des problèmes avec l'asphalte et le pneu avant dès la première séance. Nous avons tout essayé pour rétablir la situation mais nous n'avons pas réussi. Mon pneu avant était déjà mort au bout de quatre ou cinq tours. Je voyais les trois pilotes qui étaient devant et leurs pneus étaient parfaits. Je ne sais si c'est à cause de la piste mais je ne suis en tout cas pas le seul à me plaindre. Maintenant le Championnat va être beaucoup plus compliqué mais j'espère que c'est la dernière course que nous perdons. Nous courrons de nouveau le week-end prochain, à Misano, et je suis impatient d'y être pour oublier ce résultat."

Tags:
MotoGP, 2011, RED BULL INDIANAPOLIS GRAND PRIX, Ben Spies, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›