Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Lorenzo : "L'un des plus beaux jours de ma carrière !"

Lorenzo : 'L'un des plus beaux jours de ma carrière !'

Auteur d'une course parfaite à Misano, Jorge Lorenzo s'est relancé dans la défense de son titre de Champion du Monde MotoGP en décrochant sa troisième victoire de la saison.

Le Champion du Monde en titre a pris un excellent départ de la seconde position pour passer en tête devant Casey Stoner, le leader du Championnat, dès le premier virage et ensuite mener la course de bout en bout. L'Espagnol n'a jamais craqué malgré la pression exercée par son rival australien et a même signé un nouveau record du circuit lors de son douzième tour, en 1'33.906.

Lorenzo a été rejoint sur le podium par l'ex-Champion du Monde Wayne Rainey, l'un des plus grands coureurs de l'histoire de Yamaha, pour recevoir le trophée, lors d'un grand moment d'émotion qui restera l'une des images emblématiques du 50ème anniversaire de Yamaha en Grand Prix.

Ben Spies a eu une course compliquée à cause de la chaleur et de l'humidité et a perdu trois places dès le premier tour. L'Américain a ensuite dû remonter devant Valentino Rossi avant de s'engager dans une lutte pour la quatrième place avec Simoncelli et Dovizioso, mais s'est finalement fait battre par les deux Italiens et a conclu en sixième position.

Jorge Lorenzo :
"La journée a été incroyable. J'ai fait une bonne course, c'était très dur et très long. L'important était de renouer avec la victoire mais aussi de réduire notre retard sur Casey. Je tiens à dédier cette victoire à Wayne (Rainey) qui était de retour à Misano ce week-end et je veux aussi remercier toute mon équipe pour leur travail. Nous avons maintenant deux semaines avant Aragón et j'espère que je serai en forme pour courir à domicile. Demain nous essayerons de nouveau la Yamaha 1000cc. Je suis impatient de rouler avec. C'est probablement l'un des plus beaux jours de ma carrière !"

Ben Spies :
"Nous avions commencé avec des bons réglages mais nous n'avons pas vraiment avancé ce week-end, nous avons eu beaucoup de mal à trouver de l'adhérence sur les bords du pneu. Je n'avais pas un très bon feeling à l'avant et nous avions testé quelque chose avec le bras-oscillant ce matin et c'était un vrai désastre. Avant la course nous avions complètement changé l'avant de la moto, ça a marché mais il m'a fallu quelques tours pour me mettre en confiance. Une fois devant Rossi, j'ai pu rattraper Dovi et Simoncelli mais je manquais d'adhérence et je ne pouvais pas attaquer. J'ai essayé mais je n'ai pas pu entrer dans le top 5. Merci à toute l'équipe pour tout le travail qui a été fait ce week-end."

Tags:
MotoGP, 2011, GP APEROL DI SAN MARINO E DELLA RIVIERA DI RIMINI, Ben Spies, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›