Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Lorenzo : "Nous ne pouvions pas faire mieux"

Lorenzo : 'Nous ne pouvions pas faire mieux'

Largement battu par Casey Stoner et Dani Pedrosa dimanche lors de la quatorzième manche de la saison, le Champion du Monde en titre était cependant satisfait d'être monté sur le podium d'Aragón pour la toute première fois.

Après avoir perdu un peu temps sur les premiers tours malgré son départ en quatrième position, Jorge Lorenzo a progressivement trouvé son rythme et a pu rattraper son coéquipier Ben Spies et Marco Simoncelli à la mi-course. Une fois passé devant ses deux adversaires, le pilote du team Yamaha Factory s'est retrouvé seul en troisième position et a tenu jusqu'à la ligne d'arrivée. L'Espagnol est maintenant à quarante-quatre points de Casey Stoner dans la course au titre, avec seulement quatre courses pour rattraper l'Australien.

Son coéquipier Ben Spies a probablement réalisé son meilleur départ de l'année pour doubler Stoner et Dani Pedrosa dès le premier virage. L'Américain est ensuite redescendu en troisième position et a plus tard été battu par Lorenzo puis par Marco Simoncelli. Spies conserve la cinquième place du classement général, à 24 points de Pedrosa.

Jorge Lorenzo :

"Nous avons été en difficulté dès le début de la course, nous avons perdu plusieurs places et nous avons dû revenir petit à petit. Nous ne pouvions pas faire mieux que le podium, c'est le meilleur résultat que nous pouvions faire aujourd'hui ! Je n'étais pas en confiance à l'arrière et il était impossible de rattraper Dani sur cette piste. C'est dommage mais j'ai au moins eu un podium sur lequel je n'étais pas monté l'an dernier. Nous luttons toujours pour le Championnat et c'est l'essentiel, nous irons au Japon avec nos espoirs intacts."

Ben Spies :

"Je savais que je n'allais pas faire long feu étant donné la vitesse à laquelle Casey et Dani roulaient mais je me sentais assez bien en début de course. Vers le quatrième ou cinquième tour, j'avais l'impression de creuser l'écart sur la quatrième place. J'étais vraiment à l'aise et j'avais l'impression que nous pouvions nous battre pour le podium. Puis vers le sixième ou septième tour, le pneu est devenu beaucoup moins performant et il a continué à baisser. En général les pneus baissent soudainement en performances puis restent réguliers après. Je n'étais pas confiant à l'arrière et je n'avais pas de motricité. Je suis frustré parce qu'avant ça tout allait bien et que la moto fonctionnait aussi très bien."

Tags:
MotoGP, 2011, GRAN PREMIO DE ARAGÓN, Ben Spies, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›