Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Simoncelli et Aoyama veulent poursuivre leur progression au Motegi

Simoncelli et Aoyama veulent poursuivre leur progression au Motegi

Quatrième à Aragón, Marco Simoncelli essayera une fois de plus de monter sur le podium ce week-end au Japon, où son coéquipier Hiroshi Aoyama courra devant ses très nombreux supporters.

Le Twin Ring Motegi accueille ce week-end le Grand Prix du Japon qui aurait dû avoir lieu au mois d'avril mais qui avait été reporté à octobre suite au tremblement de terre et au tsunami qui avaient frappé la région de Fukushima au mois de mars.

Pour Marco Simoncelli, il s'agira d'une bonne opportunité de confirmer sa grande forme après avoir terminé quatrième à Aragón, tandis que son coéquipier Hiroshi Aoyama sera à domicile et voudra exhiber son véritable potentiel.

Après son récent voyage en Grande-Bretagne et son test de la Ford Fiesta WRC aux côtés de Mikko Hirvonen, Simoncelli est prêt à repartir sur son RC212V et est déterminé à atteindre le podium dont il s'était approché lors de deux dernières courses, à Misano et Aragón.

Aoyama était en progrès sur sa machine à Aragón et souhaite maintenant réaliser une bonne performance devant le public japonais, tout en présentant une meilleure candidature pour une place sur la grille MotoGP 2012.

Marco Simoncelli :
"J'aurais voulu me battre pour le podium à Aragón mais je n'étais pas déçu de prendre la quatrième place. Le pneu avant m'a malheureusement lâché beaucoup trop tôt et même sans ça, je pense que je n'aurais pas pu battre Lorenzo parce qu'il a été très régulier sur l'ensemble de la course. C'était dommage mais je vais pouvoir me rattraper à Motegi. Je suis satisfait des changements que nous avons faits sur le train avant de la moto à Aragón et je suis assez optimiste pour la suite. Le Motegi n'est pas un des mes circuits préférés, il y a des gros freinages et beaucoup de fortes accélérations, ce qui n'est pas une bonne chose pour moi mais je vais essayer de m'adapter. La course ne s'était pas mal passée pour moi l'an dernier, j'avais pu me battre avec Colin Edwards pour la cinquième place et je m'étais imposé là-bas en 250cc en 2008. Après Aragón, j'ai pris quelques jours pour aller en Angleterre et tester la Ford Fiesta WRC durant deux jours aux côtés de Mikko Hirvonen, qui est une véritable légende, et c'était une excellente expérience. Il m'a dit que je m'en étais bien sorti et que j'avais peut-être un avenir en rallye. Nous verrons ça plus tard !"

Hiroshi Aoyama :
"J'étais à moitié satisfait à Aragón, parce que j'avais été régulier et que j'avais pu me battre avec Rossi et Crutchlow, mais que le résultat était tout de même un peu décevant. Quoi qu'il en soit, j'ai pu trouver un bon feeling sur la moto et c'est une source de motivation pour ma course nationale. J'aurai beaucoup de fans au Motegi et je veux leur offrir un bon résultat. Pour moi, la course au Japon est très importante suite aux évènements de mars dernier et mes compatriotes ont su gérer cette tragédie avec beaucoup de courage. Le MotoGP est intimement lié au Japon et ce Grand Prix renforcera ces liens. Ça n'a pas été facile et je comprends pourquoi mais je suis maintenant très heureux que tout le monde fasse le déplacement au Motegi."

Tags:
MotoGP, 2011, GRAND PRIX OF JAPAN, Marco Simoncelli, Hiroshi Aoyama, San Carlo Honda Gresini

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›