Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Fantastique cinquième place d'Edwards dans le vent de Phillip Island

Colin Edwards s'est battu contre les éléments dimanche à Phillip Island et a été récompensé par une belle cinquième place au Grand Prix Iveco d'Australie.

Huitième à l'issue du premier tour, Colin Edwards a su maintenir son rythme malgré les intempéries qui ont marqué la course MotoGP de dimanche à Phillip Island et a choisi de rester sur slicks en fin de course, lorsque la pluie se faisait plus présente. Le choix de l'Américain a payé puisque la piste restait sèche sur sa majeure partie et le pilote du team Monster Yamaha Tech3 a pu franchir la ligne d'arrivée en cinquième position, son troisième top 6 cette saison.

Son coéquipier Cal Crutchlow était lui aussi bien parti pour finir dans le top 10 mais le Britannique n'a pas pu éviter la chute en fin de course, alors qu'il se battait au coude à coude pour la huitième place avec Hiroshi Aoyama.

Colin Edwards :
"C'était une question de survie, à la télé on avait l'impression qu'il faisait beau parce qu'il y avait du soleil mais le vent était tout simplement horrible. Nous savons que le vent joue toujours un rôle ici mais aujourd'hui c'était particulièrement difficile, on ne pouvait vraiment pas savoir quand ça allait souffler. J'avais un bon rythme et j'étais plutôt content en début de course mais après ça a été le chaos. Ce n'est jamais très agréable quand on aperçoit les premières gouttes de pluie sur sa visière alors qu'on est sur slicks mais la pluie n'a heureusement mouillé qu'une petite portion de la piste. Je savais qu'on pouvait changer de pneus mais je n'ai jamais considéré l'option. Je faisais tout simplement de mon mieux pour rouler aussi 'safe' que possible et la cinquième place est un excellent résultat. Félicitations à Casey parce qu'il a été génial toute l'année et que c'est un beau Champion du Monde. En tant que pilote, il faut admirer ce qu'il a fait."

Cal Crutchlow :
"Je suis assez déçu parce que le week-end avait été très difficile et qu'un top 10 aurait été très positif. Je m'étais bien battu avec Abraham, Aoyama et De Puniet et je pensais terminer huitième mais je n'avais malheureusement pas vu la pluie à Lukey Heights et je suis tombé. C'était vraiment étrange parce que Aoyama est tombé juste devant moi, sur le même morceau de piste mouillée. C'était des chutes synchronisées ! C'est dommage mais nous essayerons de lutter à nouveau pour le top 10 à Sepang. J'ai fait deux tests hivernaux là-bas et ça avait été difficile. Depuis, j'ai gagné pas mal d'expérience et il n'y a pas de raison pour que je ne sois pas performant."

Tags:
MotoGP, 2011, Cal Crutchlow, Colin Edwards, Monster Yamaha Tech 3

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›