Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Casey Stoner : Entretien avec le Champion du Monde

Casey Stoner : Entretien avec le Champion du Monde

Le Champion du Monde MotoGP 2011 s'est entretenu avec motogp.com suite à sa victoire à domicile, en Australie, qui lui a permis de décrocher son second titre de la catégorie reine.

Félicitations Casey ! Quelles sont tes impressions maintenant que tu est Champion du Monde MotoGP 2011 ?
"C'est vraiment agréable ! C'est quelque chose que nous attendions déjà depuis quelques courses, nous savions que nous pouvions le faire ici mais nos chances de réussir étaient limitées. Jorge avait été régulier et très fort toute la saison, mais il a fini par chuter ce matin. Ça ne me fait pas plaisir de le voir partir comme ça, sur une chute, mais ça nous a laissé la voie libre pour remporter le Championnat aujourd'hui et nous l'avons fait, avec une victoire, pour mon Grand Prix national, le jour de mon anniversaire… c'est un moment très spécial pour nous."

Surtout parce que c'était en Australie ?
"C'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de pilotes qui peuvent remporter le Championnat chez eux et le faire le jour de mon anniversaire, avec une cinquième victoire consécutive à Phillip Island… c'était incroyable et ce jour restera gravé dans nos mémoires."

C'est ton second titre de Champion du Monde MotoGP, quatre ans après le premier, en quoi ce titre est différent de celui de 2007 ?
"Celui-ci est vraiment plus important. En 2007, les gens essayaient de me décrédibiliser, de dévaloriser ce que nous avions fait avec mon team. Depuis, et surtout cette année, je pense que les gens se sont rendus compte de ce dont nous étions capables. Cette année nous avons pris onze pole positions et neuf victoires jusqu'ici, ça a été comme dans un rêve et je remercie mon équipe, tout le monde, et surtout Repsol Honda pour m'avoir donné cette opportunité."

Est-ce qu'il y a eu un moment décisif ou un tournant dans ce Championnat ?
"Je pense que les gens s'attardent trop à chercher des moments clés. La saison progresse tout au long de l'année et le seul moment clé c'est lorsque quelqu'un remporte le Championnat. Il n'y a pas vraiment eu de grand tournant ou quoi que ce soit cette saison et je ne pense pas qu'il y en ait eu sur les autres non plus. Il faut rester concentré, accumuler les points, les victoires, les podiums et c'est ce qui nous a mené là où nous sommes aujourd'hui. Arriver jusqu'ici après avoir dû rattraper beaucoup de points en début de saison ajoute une valeur supplémentaire à notre victoire, nous avons su reprendre le leadership et ensuite le garder jusqu'à maintenant."

Ta victoire préférée cette saison ?
"Je dirais Laguna Seca. La première, au Qatar, était fantastique, c'était ma première course sur cette moto mais les gens me considèrent comme un spécialiste du Qatar et je pense que cette année, personne ne s'attendaient à nous voir gagner à Laguna Seca. Mais nous étions bien là, nous avons su rester patients tout au long du week-end, en essayant d'apprendre des choses et de piloter la moto un peu différemment. Puis nous avons trouvé notre vitesse en course et nous avons réussi à nous imposer, pour moi c'était ma plus belle victoire cette année."

Et cette course ici en Australie… Tu as réussi à creuser l'écart et puis la météo s'est mise à changer, à quoi pensais-tu quand il s'est mis à pleuvoir ?
"Tout s'était bien passé pour le début de la course. Je pense que nous aurions eu plus de mal si Jorge avait été là, il était beaucoup plus compétitif sur le sec et il avait bien piloté tout au long du week-end, je pense donc que le début de la course aurait été plus difficile. Nous avons réussi à prendre de l'avance, même beaucoup d'avance, sans prendre trop de risques, tout allait bien et puis la pluie est arrivée. Après les premières gouttes, j'avais réussi à préserver mon avance mais il s'est ensuite mis à pleuvoir beaucoup plus fort et j'ai failli chuter à un moment, il fallait être très prudent durant quelques tours et la piste a finalement séché. Je ne savais pas jusqu'à quel point nous pouvions attaquer et j'ai simplement fait tout ce qui était nécessaire pour remporter la victoire."

Quelles étaient tes attentes avant le début de la saison ?
"Je n'en avais pas vraiment, je ne pense jamais à la saison dans son ensemble, j'avance course par course. Penser à la fin du Championnat en début d'année n'est pas une bonne manière de commencer la saison, il faut avancer progressivement, essayer d'accumuler le maximum de points et au début de la saison nous en avons perdus beaucoup. Nous avons dû rattraper notre retard et ça a été notre objectif pendant un moment, nous essayions simplement de gagner le plus de courses possible et parfois nous avons dû nous contenter de résultats dont nous n'étions pas satisfaits mais nous avons globalement fait un excellent travail et ensuite réussi à conserver le tête du Championnat."

Tu es toujours apparu très serein au long de la saison, est-ce qu'il y a quand même eu des moments où tu commençais à te sentir sous pression ?
"Honnêtement, pas vraiment. Nous avons peut-être eu un peu de pression après Jerez, après avoir perdu beaucoup de points, parce qu'après ça j'ai eu un peu de mal au Portugal et que mon dos me faisait souffrir mais nous avions réussi à repasser troisièmes, nous n'étions pas particulièrement contents mais à partir de là nous avons été de plus en plus optimistes et tout s'est bien passé. Sachant à quel point Dani et Jorge étaient forts, nous savions qu'il allait être très difficile de rattraper notre retard en termes de points. Dani a ensuite été absent pendant un long moment et c'est devenu encore plus difficile de rattraper Jorge parce que Dani n'était plus là pour lui prendre des points. Ça a changé la dynamique du Championnat. Nous avons cependant réussi à finir devant plus souvent et ça a été génial pour nous."

Tu as grandi en suivant les exploits de Mick Doohan, qu'est-ce que ça fait de remporter un Championnat sous les mêmes couleurs que lui ?
"Ça a toujours été l'un de mes rêves, courir pour Repsol Honda, suivre la trajectoire de Mick et courir pour ce team. Il a remporté le Championnat dès sa première année avec le team et moi aussi. Nous avons remporté la centième victoire de Repsol Honda en Grand Prix cette année et toute la saison a été fantastique pour nous, elle a été ponctuée par beaucoup de réussites et de records et j'espère que nous continuerons comme ça. Nous avons cependant encore beaucoup de travail devant nous."

Il y a beaucoup de facteurs qui entrent en jeu dans la conquête d'un titre mondial. Est-ce qu'il y a des choses qui te sont apparues plus importantes cette année ?
"Je pense que les deux choses essentielles sont de ne pas penser trop loin devant soi et ne pas s'écarter de ses objectifs. Il faut uniquement regarder ce que l'on arrive à faire le jour de course, se donner des objectifs, qui peuvent être difficiles à atteindre, mais ne pas penser trop loin en avant. Cette année nous avons avancé étape par étape et c'est ce qui nous mené jusque là."

Tu remportes le Championnat du Monde le jour de ton anniversaire. Qu'est-ce que tu as prévu pour ce soir ?
"Nous avons mon anniversaire à cette période de la saison tous les ans depuis 2001 et j'ai donc l'habitude de fêter mon anniversaire à ce stade du Championnat. Mais tout gagner, le Championnat, la cinquième victoire ici, le jour de mon anniversaire, à domicile, on ne peut pas imaginer mieux et nous allons fêter ça comme il se doit !"

Tags:
MotoGP, 2011, IVECO AUSTRALIAN GRAND PRIX, Casey Stoner, Repsol Honda Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›