Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Quinzième en qualif à Sepang, Zarco ne baisse pas les bras

Quinzième en qualif à Sepang, Zarco ne baisse pas les bras

Johann Zarco a livré ses impressions à motogp.com à l'issue d'une séance de qualifications cauchemardesque au Grand Prix Shell Advance de Malaisie et a affirmé qu'il se battrait jusqu'au bout, même si ses chances de repousser le sacre de Nico Terol sont désormais très limitées.

Avec vingt-cinq points de retard sur Nico Terol avant les deux dernières courses de l'année, Johann Zarco doit impérativement terminer devant l'Espagnol pour prolonger la course au titre et sa mission semble désormais impossible suite à une désastreuse séance de qualifications en Malaisie.

Le Français a chuté dès le début de la séance et a eu beaucoup de mal à ramener une Derbi bien endommagée jusqu'au box du team Avant-AirAsia-Ajo et a ensuite longtemps attendu que son équipe répare sa machine pour repartir en piste à dix minutes de la fin de la séance et se rendre compte que son frein arrière ne fonctionnait plus.

Malgré cet handicap, Zarco a tenté d'obtenir la meilleure position possible sur la grille de départ et a au final réalisé le quinzième temps, tandis que Nico Terol s'emparait de la pole position. Le Français semble donc avoir perdu une grande partie de ses chances de continuer à lutter pour le titre 125cc mais a annoncé qu'il ferait de toute façon tout son possible et qu'il restait déterminé à conclure en beauté son excellente saison 2011.

"Au début nous voulions faire notre chrono ensemble avec Efrén (Vázquez, son coéquipier) et on a pu pousser dès le premier tour," a expliqué Zarco à motogp.com. "J'étais devant et j'ai voulu insister parce que j'avais des pneus neufs et que je me sentais bien. J'ai voulu passer un peu plus vite que d'habitude dans le virage 11, en accélérant très tôt, et au final c'était un peu trop tôt parce que j'ai chuté en tapant la bosse qui est à l'extérieur. Après ça j'ai réussi à rentrer au box, même si j'ai eu du mal parce que la moto était très endommagée, et mon équipe a fait du bon travail en réparant du mieux que possible."

"Je n'avais cependant plus de frein arrière quand je suis reparti, ils n'avaient pas pu le régler correctement, et j'ai dû réapprendre parce que ce n'est plus mon style de pilotage de rouler sans frein arrière. J'ai au moins pu me qualifier quinzième. Pour la course de demain, rien n'est perdu d'avance, je vais rester concentré et déterminé dès le warm-up et je ne lâcherai pas avant la fin."

Tags:
125cc, 2011, SHELL ADVANCE MALAYSIAN MOTORCYCLE GRAND PRIX, Johann Zarco, Avant-AirAsia-Ajo

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›