Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Bradl : "J'ai besoin d'un peu de temps pour réaliser ce qui m'arrive !"

Bradl : 'J'ai besoin d'un peu de temps pour réaliser ce qui m'arrive !'

Le pilote allemand a donné une conférence de presse samedi soir à Valence après avoir été couronné Champion du Monde Moto2 2011.

Stefan Bradl a finalement été confirmé Champion du Monde Moto2 2011 samedi à Valence et est le premier Allemand à décrocher un titre mondial depuis Dirk Raudies en 125cc en 1993.

Le pilote du team Viessmann Kiefer Racing était arrivé au circuit Ricardo Tormo avec 23 points d'avance sur Marc Márquez et est devenu le plus jeune Champion du Monde allemand suite au forfait de son rival.

Après avoir célébré son titre avec ses proches et son équipe, Bradl a tenu une conférence de presse pour revenir sur son titre et a commencé par les remerciements. "Je tiens à remercier mon équipe, mes sponsors et ma famille. Je pense que tout le monde se rend compte que j'ai besoin d'un peu de temps pour réaliser ce qui m'arrive mais je suis très, très heureux !"

Revenant sur la manière dont son titre a été confirmé, Bradl a ajouté : "C'est un peu étrange parce que normalement, on remporte le Championnat à un moment précis, lorsqu'on franchit la ligne d'arrivée. C'est un peu différent ici mais ce n'est pas important."

"Je pense que l'Allemagne avait besoin d'un Champion du Monde et je suis fier que ce soit moi parce que je crois que ça faisait 18 ans depuis le dernier Champion du Monde allemand. Durant les qualifications, j'ai essayé de me concentrer sur moi-même et nous avions une très bonne moto ce week-end, un bon feeling et tout a bien fonctionné jusqu'ici. Pour être honnête, je voulais la pole position et mon objectif pour demain est de gagner la course, je vais surtout essayer de me faire plaisir. Je veux gagner et célébrer ça avec la manière !"

Au sujet de la seconde partie de la saison, qui avait été particulièrement serrée avec Márquez, Bradl a affirmé : "Je pense que tout le monde a apprécié cette saison du Moto2. Nous avons eu une belle bagarre entre Marc et moi et je crois qu'il n'y a pas eu une seule course qui n'ait pas été excitante. En tant que pilote, parfois on se dit 'Oh m**** ! Encore une course comme ça !', et on essaye simplement de s'échapper et de faire la course de son côté, mais tout est très serré dans cette catégorie."

"Je suis désolé que Marc ait chuté à Sepang et n'ait pas pu courir en Malaisie ou ici, et aussi que le Championnat se termine un samedi. Je dois le féliciter parce qu'il a fait une excellente première saison. Nous avons eu une belle bataille, et je dois juste trouver les bons mots…"

Au Japon, Bradl avait concédé la tête du Championnat pour la première fois de la saison et l'Allemand a admis qu'il s'attendait à avoir une fin de saison compliquée.

"Avant le Motegi, je ne pensais pas au Championnat parce que je voulais juste courir. Nous avons eu un peu de mal à Aragón et lorsqu'on a un gros avantage au Championnat, on essaye évidemment de gagner à chaque course et de faire de son mieux, mais on est aussi conscient qu'on est dans une situation très confortable pour le Championnat. Je ne suis pas un pilote qui a l'habitude de gagner aussi souvent, j'y pensais donc beaucoup mais au final je m'en sortais bien à chaque séance et à chaque course. Par contre, quand j'ai perdu la première place à Motegi, je me suis rendu compte que ça allait être très, très difficile."

"Il y avait cependant encore trois courses et je voulais faire de mon mieux, je me disais que c'était tout ou rien, je ne pensais plus au Championnat, je voulais juste donner le meilleur de moi-même. La course en Australie a été excellente, j'ai juste fait une erreur un peu stupide dans le dernier tour. Je pense que le Championnat a ensuite changé en Malaisie, lorsque Marc a aussi commencé à penser…"

Le soutien de son père Helmut, un ancien vice-Champion du Monde 250cc, a été clé dans la carrière de Stefan.

"Pour moi il est aussi Champion du Monde maintenant," a déclaré le nouveau Champion du Monde Moto2. "Pour moi c'est quelque chose de très important parce que ça fait exactement vingt ans que mon père a fini vice-Champion et je crois qu'il n'y pas beaucoup de couples père-fils dans le paddock qui aient un Champion du Monde et un vice-Champion. C'est très spécial et c'est quelqu'un de très important pour moi, il me soutient depuis mes débuts en compétition. Toute ma famille a été derrière moi pendant tout ce temps et je les en remercie."

L'importance de son sacre en Allemagne n'échappe pas à Bradl, qui a ajouté : "Vous savez tous à quel point la Formule 1 est populaire en Allemagne, avec Sebastian Vettel et Michael Schumacher. Nous avons de grands talents sportifs et je pense que ceux qui suivent le MotoGP sont vraiment passionnés. Je suis très content d'être le Champion du Monde allemand sur deux-roues. Je pense qu'il y aura une autre fête et d'autres célébrations en Allemagne et j'essayerai bien sûr de saluer tout le monde !"

Tags:
Moto2, 2011, GRAN PREMIO GENERALI DE LA COMUNITAT VALENCIANA, Stefan Bradl, Viessmann Kiefer Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›