Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Espargaró : "L'Aprilia sera la CRT de référence"


Aleix Espargaró s'est entretenu avec motogp.com afin de discuter de son retour en MotoGP™ quelques jours avant le second test CRT qui aura lieu à Jerez la semaine prochaine.

Toujours très enthousiaste à l'heure de commencer de nouveaux projets, Aleix Espargaró est particulièrement motivé cette année et s'apprête à faire son retour dans la catégorie reine grâce au projet CRT du team Aspar. Le Catalan a déjà essayé sa nouvelle 1000cc préparée par Aprilia Racing Technology à Valence et la testera à nouveau la semaine prochaine à Jerez, en compagnie de son nouveau coéquipier, le Français Randy de Puniet.

A la fin de la saison dernière, tu avais signé avec le team Aspar pour courir en Moto2 et puis on t'a ensuite proposé de courir en MotoGP™ dans ce projet CRT. Est-ce que tu es satisfait de la place que tu as pour 2012 ?
"Le MotoGP est idéal pour moi parce que c'est la catégorie où ma taille et mon poids m'handicapent le moins. Et puis ce nouveau projet est très excitant."

Certains te voient déjà comme l'un des favoris parmi les pilotes qui courront en CRT cette année mais d'un autre côté il y aura Randy de Puniet sur la même moto, dans le même garage… "Ici ils disent souvent que tes amis sont tes premiers ennemis et ce sera sûrement le cas. Randy est un pilote très expérimenté et il est très, très rapide. Mais je l'apprécie beaucoup, nous avons beaucoup discuté ensemble à Valence et nous essayons de nous aider mutuellement parce que nous voulons que notre moto soit la meilleure CRT. C'est une année pour gagner en expérience et développer la moto, et je crois qu'à nous deux nous pourrons faire du bon travail."


 

Tu étais reparti de Valence assez content de tes essais. Quels sont les domaines dans lesquels tu vas te concentrer pour le reste de la pré-saison ?
"La gestion de la puissance et le pilotage parce que cette moto est très différente d'une Moto2 et que je dois ajuster ma façon de piloter. Nous devons aussi apprendre à bien utiliser l'électronique, c'est quelque chose d'essentiel et je dois donc graduellement m'adapter à la moto. Celle que nous aurons en début d'année sera sûrement inférieure à ce que nous aurons pour la fin de la saison parce qu'elle ne va pas cesser d'évoluer."

Tu as connu les MotoGP 800cc. Quelles sont les principales différences entre ta nouvelle moto et les prototypes MotoGP ?


"Je la vois comme une Superbike améliorée. Les temps vont être entre ceux d'une Superbike et ceux d'une MotoGP. Elle est un peu plus rapide qu'une Superbike et un peu moins qu'une MotoGP. Je pense que nous pouvons encore progresser sur la puissance. En ce qui concerne l'électronique, en CRT, tout est moins sophistiqué que sur une MotoGP, c'est moins complexe, il y a moins de canaux de télémétrie mais ils ont quand même fait un excellent travail pour préparer tout ça et nous allons continuer à l'améliorer."

A Valence, il n'y avait que toi et Randy puisque les autres teams CRT avaient choisi d'aller à Sepang. Vous devez être impatients d'avoir une confrontation directe avec les autres pour voir où vous vous situez…
"Oui bien sûr, j'aurais bien aimé aller en Malaisie mais ça n'avait aucun sens parce que la moto est encore toute neuve et que rester en Europe était beaucoup plus sûr parce qu'en cas de problème, l'usine est juste à côté. Nous n'avons donc pas encore eu l'occasion de nous mesurer aux autres teams. Nous testerons la semaine prochaine à Jerez, puis à Aragón, et ensuite nous retrouverons les autres pour le dernier Test Officiel, à Jerez. Nous verrons donc où nous en sommes juste avant le Grand Prix du Qatar, mais je pense que l'Aprilia sera la machine à battre chez les CRT."

Et parmi tes adversaires, il y aura Randy qui est très expérimenté mais aussi Colin Edwards…
"Oui mais pas seulement, il y a également Pasini, qui n'a pas d'expérience dans cette catégorie mais qui est très rapide. Je pense que ça sera fun. Nous serons probablement derrière les MotoGP mais nous essayerons d'en être aussi près que possible. Notre objectif sera en tout cas d'être premiers chez les CRT. Je pense que l'Aprilia sera la machine de référence et que De Puniet sera mon principal rival. Je serais vraiment content si j'arrivais à être premier des CRT."

Avec ce nouveau projet, comment est l'ambiance au sein du team Aspar ?
"Nous sommes très enthousiastes, autant pour l'équipe que nous formons qu'au sujet de l'Aprilia. La moto est toute neuve et elle nous a plu dès le départ. Jorge Martínez et Aprilia travaillent dur et nous sommes impatients de voir jusqu'où nous pourrons aller cette année."<:p>
 

Pour quelqu'un comme toi, qui est réputé pour être un bon pilote d'essais, ce doit être particulièrement excitant d'embarquer dans un tel projet…
"Oui, j'ai eu la chance de développer les premières Moto2 qui étaient en Espagne, avec Dani Devahive, et j'ai ensuite pu courir dans le Championnat du Monde et obtenir un podium en Moto2. Maintenant je veux faire un aussi bon travail sur cette moto. Jorge a l'un des meilleurs teams du Championnat, nous avons un environnement très professionnel et tout se passe très bien avec Aprilia. C'est un projet très excitant et nous voulons vraiment être compétitifs et réussir."

Et demain vous aurez un nouveau sponsor…
"Oui, nous ferons la présentation avec le team à Paterna (Valence). Jorge fait beaucoup d'efforts et il nous a permis de tester les nouvelles machines alors que nous n'avions pas encore de sponsor. Maintenant tout est signé et j'espère que nous leur offrirons de belles courses."

Tags:
MotoGP, 2012, Aleix Espargaro, Power Electronics Aspar

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›