Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Di Meglio : "Je n'ai pas pu m'exprimer à 100%"

Di Meglio : 'Je n'ai pas pu m'exprimer à 100%'

Septième de la première manche du Championnat du Monde Moto2™ 2012, Mike di Meglio est reparti du Qatar avec un résultat positif malgré un problème de chattering qui a restreint son potentiel dès le début de la course.

Suite à une pré-saison prometteuse avec le team Speed Master Speed Up, Mike di Meglio a ouvert la Championnat du Monde Moto2™ 2012 avec un bon résultat le week-end dernier au Grand Prix Commercialbank du Qatar. A Losail, le Français a très vite trouvé ses marques et a réalisé trois bonnes séances d'essais avant de signer le cinquième temps en qualifications et donc de s'assurer un départ en deuxième ligne, juste derrière les pointures de la catégorie Moto2™.

"A Jerez (dernier Test Officiel de la pré-saison), on avait déjà très bien travaillé sur ma machine et les réglages. Arrivé à Doha, j'avais un peu peur de devoir changer notre base de réglages mais la moto était en fait très bien sur ce circuit. Je me suis tout de suite senti à l'aise et on a pu continuer à travailler et à faire évoluer les sensations. On a réussi à prendre une bonne position sur la grille de départ, ce que je n'arrivais pas à faire l'an dernier, et j'étais vraiment content de faire un aussi bon chrono."

Après un warm-up qui s'était déroulé samedi soir, Di Meglio a commencé à souffrir de chattering sur son train avant juste avant le départ de la course, un problème technique qui a perduré mais qui ne l'a tout de même pas empêcher de se maintenir dans le groupe de tête pendant presque toute la course, pour finalement rallier l'arrivée en septième position, à six secondes du vainqueur et trois secondes de la cinquième place de Thomas Lüthi.

"J'ai senti qu'il y avait un problème dès le tour de chauffe et ça a continué en début de course," explique le Toulousain. "C'est dommage parce que je n'ai pas pu m'exprimer à 100%. On a quand même pris de bons points, le Championnat est long et on va donc continuer à travailler."

"La course a vraiment été positive mais je suis aussi un peu déçu. J'avais énormément de dribble (chattering) à l'avant en début de course et je n'arrivais à pousser l'avant correctement," ajoute Di Meglio, qui tire néanmoins de nombreux points positifs de cette première course.

"Du côté positif, j'ai réussi à rester avec le groupe de tête malgré ces soucis et je suis content parce que je me sens de plus en plus à l'aise sur cette machine et que ça se passe très bien avec l'équipe. Ce week-end on a très bien travaillé, Speed Up nous avait amené des évolutions pour la moto et tout le monde a fait du très bon travail. Je suis simplement déçu d'avoir eu ce problème technique parce que je voulais vraiment remercier l'équipe avec un bon résultat."

Malgré sa déception, l'ex-Champion du Monde 125cc se retrouve cette année dans une situation bien différente de celle des deux dernières saisons et peut aborder le reste du Championnat avec confiance et ambition.

"Je pense que j'ai perdu ma vitesse ces dernières années parce que je n'arrivais pas à m'exprimer sur mes motos. Maintenant, je peux pousser de plus en plus vers les limites de la machine. Ça va mieux mais j'ai encore une bonne marge de progression, je dois davantage jouer avec les limites et si j'y arrive, on pourra atteindre un très bon niveau."

Tags:
Moto2, 2012, Mike Di Meglio, S/Master Speed Up

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›