Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Un début en Moto2™ réussi pour Zarco

Un début en Moto2™ réussi pour Zarco

Johann Zarco a fait sa première dans la catégorie Moto2™ le week-end dernier, au Grand Prix Commercialbank du Qatar, et s'est en plutôt bien sorti puisqu'il a terminé à la douzième place alors qu'il était dix-neuvième sur la grille de départ.

Après trois séances d'essais sérieuses et une chute à la fin de la séance de qualifications, le pilote du team JiR Moto2 a réalisé une bonne course et s'est battu contre des pilotes beaucoup plus expérimentés pour gagner cinq places et finir tout près du Top 10.

"Je suis parti dix-neuvième et je suis arrivé douzième. J'étais donc satisfait à la fin de la course. Je m'étais fixé l'objectif d'être dans les dix premiers mais ce n'était vraiment pas facile," commente Zarco. "Je suis assez content de cette douzième place, à tout juste quatorze secondes du premier. C'est encourageant, c'était une bonne course, je me sentais bien sur la moto et j'ai pu apprendre beaucoup de choses."

"C'est bien de gagner sept places, je suis resté très concentré durant la course. J'étais assez content parce que les essais n'avaient pas été faciles," confie le jeune Français à motogp.com. "J'avais perdu un peu de temps durant la deuxième séance libre, j'avais eu des problèmes avec la moto mais on a ensuite rattrapé un peu de notre retard. En qualifications, j'ai chuté à deux minutes de la fin et je ne sais pas si j'aurais pu faire mieux. En tout cas, en Moto2, c'est très serré et il faut faire de super chronos en qualifications pour se donner les chances d'être devant."

Le vice-Champion du Monde 125cc 2011 a aussi pu constater le niveau extrêmement élevé de la catégorie Moto2 en course et comparer avec ses expériences précédentes.

"J'ai pu me rendre compte que c'est complètement différent du 125cc. Les adversaires sont beaucoup plus costauds mais j'ai réussi à me battre et à m'imposer pour doubler et gagner quelques places. Après le premier tour, ça commençais à se calmer mais ça restait difficile. En 125cc, pour dépasser, il y avait toujours des pilotes qui résistaient mais en général, ça passait qu'on arrivait à mettre la roue. En Moto2, ça ne suffit pas. Il faut vraiment avoir une autre intensité de concentration et être beaucoup plus combattif."

S'il n'a pas atteint son objectif d'entrer dans le Top 10, Zarco pourra cependant être satisfait de sa prestation et d'avoir fini devant plusieurs stars confirmées du Moto2, dont les Espagnols Toni Elías (Mapfre Aspar) et Julián Simón (Blusens Avintia), qui ont respectivement été Champion du Monde et vice-Champion du Monde de la catégorie 600cc 4-temps en 2010.

"Je suis très content d'avoir roulé avec et de terminer devant de très bons pilotes qui ont été Champions du Monde. Moi, je ne suis arrivé en Grand Prix qu'en 2009 et là, je roulais avec Simón, qui a été Champion du Monde (125cc, 2009), et il y avait aussi Elías. Ce sont des pilotes que je regardais avec admiration et là c'était génial de rouler avec eux et de réussir à finir devant."

Tags:
Moto2, 2012, Johann Zarco, JIR Moto2

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›