Achat de billets
Achat VidéoPass

Simón : "Je suis capable de me battre dans le Top 5"

Simón : "Je suis capable de me battre dans le Top 5"

Le pilote du team Blusens Avintia s'est confié à motogp.com après la première manche du Championnat du Monde Moto2™ 2012 et a discuté de ses objectifs pour la suite de la saison ainsi que de ses espoirs de rejoindre la catégorie reine l'an prochain.

Quinzième au Qatar lors de la manche d'ouverture de la saison 2012, Julián Simón est resté discret pour sa première course avec Blusens Avintia mais demeure cependant déterminé à se faire une place au sein de l'élite de la catégorie Moto2™. Le Champion du Monde 125cc 2009 s'est entretenu avec motogp.com afin de parler de son début de saison, de ses objectifs pour Jerez ainsi que pour la suite de sa carrière.

Tu as fini 15ème au Qatar. Tu espérais probablement mieux commencer la saison…
"Ce n'était pas ce que j'avais prévu. Je m'étais bien préparé durant l'hiver et mon objectif était d'être dans le Top 5, ou au moins dans le Top 10. Je n'ai pas réussi mais je n'ai pas perdu ma motivation pour autant. Nous savons que le niveau en Moto2 est toujours plus élevé mais le team et moi-même savons que nous avons le potentiel pour faire bien mieux."

Au Qatar, tu as mentionné des problèmes de vibrations que vous devrez résoudre pour progresser…
"Oui, nous allons essayer de résoudre ces problèmes de chattering, que j'ai eus dès que j'ai commencé à rouler sur cette moto. C'est un gros problème. Ça commence à vibrer quand je relâche les freins et la moto est donc plus difficile à piloter. Etant donné le niveau du Moto2, lorsqu'on a un problème comme celui-ci, on perd un peu en confiance et tout devient plus difficile."

Simone Corsi, qui évolue aussi sur un châssis FTR, a terminé en huitième position. Qu'est-ce qu'il te manque pour t'en rapprocher ?
"Le team fait tout son possible pour me fournir une moto sur laquelle je sois suffisamment à l'aise pour me battre aux avant-postes et finir premier des FTR. Au Qatar, Corsi était devant, il a fait une meilleure course que moi alors que nous avions été la référence durant l'hiver. Nous devons faire de notre mieux, essayer de rattraper les Kalex et les Suter. Nous verrons comment ça se passera à Jerez, j'espère que nous aurons un meilleur niveau."

Comment te sens-tu physiquement après ta blessure de l'an dernier ?
"Très bien. Je me suis entraîné très dur cet hiver, j'ai fait beaucoup de motocross et de vélo. Ma jambe ne m'a pas empêché de faire les activités que je juge essentielles pour rester en forme et suffisamment fort pour piloter. Je suis en pleine forme, je suis confiant et si la moto me permet de rouler comme je le souhaite, je serai capable de me battre devant. Je pense que j'ai suffisamment d'expérience, de motivation et de talent pour être au moins dans le Top 5."

Qu'as-tu pensé de la polémique entre Márquez et Lüthi ? "Il y a des dépassements comme ça dans toutes les catégories, mais un peu plus en Moto2 parce que c'est une catégorie plus compétitive du fait que nous avons tous le même moteur. Il y a des différences entre les châssis, mais moins qu'en MotoGP et ça signifie qu'il y a toujours un groupe assez compact jusqu'à la mi-course. Il y a beaucoup d'accrochages, de dépassements, quelques coups de coude, c'est ce qui fait le spectacle. Les dépassements sont à la limite et les pilotes sont conscients qu'ils risquent de faire chuter les autres. Je crois que le dépassement entre Lüthi et Márquez était acceptable. Márquez est un pilote très doué et il savait parfaitement comment fermer la porte à Lüthi. Heureusement pour les spectateurs et les fans, il y aura beaucoup d'autres dépassements serrés dans la saison, c'est une bonne chose pour le spectacle."

Est-ce que tu penses que tu réussiras à lutter pour le podium avec la FTR ?
"Je pense que nous pouvons faire beaucoup mieux que ce que nous avons fait au Qatar. Mon principal objectif est de me débarrasser des problèmes que nous avons actuellement, de progresser en course mais aussi pour les séances d'essais et les qualifications. Nous devons hausser le niveau et si le team parvient à bien développer le châssis, j'espère bientôt me battre pour le Top 5. Je crois que nous pouvons aussi espérer nous battre pour la victoire sur certaines courses."

Est-ce que tu as déjà pensé à ce que tu feras la saison prochaine ?
"Pour l'instant, le plus important est de remporter de bons résultats. Je dois essayer d'être parmi les meilleurs pilotes pour que les teams MotoGP, et notamment Blusens Avintia, s'intéressent à moi et m'offrent une chance de courir en MotoGP. C'est ce que je veux depuis des années et je pense que je suis fait pour piloter ce type de machines. J'avais testé la Ducati à Jerez et j'avais adoré. J'espère faire une très bonne saison en Moto2 et passer à la catégorie supérieure avec un bon palmarès."

Tags:
Moto2, 2012, Blusens Avintia

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›