Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Grand Prix bwin d'Espagne : La conférence de presse

Grand Prix bwin d'Espagne : La conférence de presse

Jorge Lorenzo, le leader du Championnat du Monde MotoGP™ 2012, a retrouvé Casey Stoner, le tenant du titre, Nicky Hayden, Cal Crutchlow et Randy De Puniet jeudi à Jerez pour la conférence de presse précédant le Grand Prix bwin d'Espagne.

Leader du classement général suite à sa victoire au Qatar, Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) sera à domicile ce week-end pour la seconde manche du Championnat du Monde MotoGP™ 2012 et va faire tout son possible pour consolider sa première position sur un circuit qui lui a déjà souri plusieurs fois.

"J'ai gagné ici deux fois en 250cc et deux fois en MotoGP, c'est aussi ici que je suis monté sur le podium MotoGP pour la seconde fois en 2008 et je peux dire que Jerez est l'une de mes pistes préférées, c'est aussi un circuit qui est bien adapté à mon style de pilotage," a affirmé le Champion du Monde MotoGP 2010, qui garde les pieds sur terre suite à sa brillante victoire à Losail. "C'est génial de commencer la saison comme ça mais le championnat va être très long, il nous reste encore beaucoup de courses."

Victime d'un arm-pump (syndrome des loges) à Losail alors qu'il était confortablement installé en tête de la course, Casey Stoner (Repsol Honda) a profité des deux dernières semaines pour soigner son bras et s'est montré confiant avant de s'élancer sur l'une des deux seules pistes du calendrier qui lui résistent encore.

"C'est difficile de savoir si mon bras va mieux parce qu'on ne peut pas faire de test entre les courses et je ne peux pas vraiment évaluer les progrès," a commenté l'Australien. "Nous avons fait ce que nous avions à faire et j'espère que ça ira mieux ce week-end. Nous avons essayé beaucoup de choses qui avaient marché quand j'avais souffert d'arm-pump en 2010 et j'espère que je vais être en meilleure forme ce week-end. Il y avait aussi beaucoup de points positifs à tirer de la dernière course et je pense que nous pouvons être confiants."

Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3) compte quant à lui se confirmer aux avant-postes après son excellente course et sa quatrième place au Qatar. "Je suis ravi d'arriver à Jerez en étant quatrième du championnat du monde et de participer à la conférence de presse… L'an dernier je devais payer pour y participer !" a déclaré le Britannique. "J'espère que nous allons bien travailler. L'an dernier, ça s'était plutôt mal passé puisque j'avais chuté et terminé huitième. C'est un circuit compliqué pour moi, je ne suis venu ici que deux fois en comptant le test de cet hiver. Je vais faire de mon mieux et nous verrons bien où cela nous mène."

Nicky Hayden avait quant à lui pris la troisième place à Jerez l'an dernier, dans une course bouleversée par la pluie, mais l'Américain reste lucide quant aux chances de Ducati pour l'épreuve de dimanche. "Nous n'avons rien fait de spectaculaire au Qatar, nous avons été clairement battus et ici, nous essayerons donc d'être plus proches des premières places. Le team travaille dur et je pense que nous avons un bon potentiel ici, j'espère que nous réussirons à décrocher un bon résultat."

Randy de Puniet (Power Electronics Aspar) souhaite de son côté oublier les difficultés qu'il a connues au Qatar et a déclaré : "Le week-end au Qatar n'a pas été génial pour nous, je n'avais pas le feeling que j'avais eu à Jerez deux semaines avant la course. J'ai simplement essayé de gérer ma course et de finir derrière Colin malgré les problèmes que j'ai eus avec ma boîte de vitesses. Maintenant nous sommes de retour à Jerez, où nous avions fait un bon test, et je suis donc confiant pour ce week-end."

"Je pense qu'il y aura quelques surprises cette année et pour moi, l'objectif est d'être plus proche des pilotes qui sont sur machine d'usine," a ajouté le Français. "La piste du Qatar est très rapide, ce qui ne nous a pas aidé, et ici je pense que ce sera un peu plus facile. Si les conditions ne sont pas trop mauvaises, nous pourrons peut-être faire quelque chose."

Plus tôt dans la journée, Álvaro Bautista (San Carlo Honda Gresini), Stefan Bradl (LCR Honda), Pol Espargaró (Pons 40HP Tuenti) et Romano Fenati (Team Italia FMI) sont allés visiter le Cortijo La Peñuela de Fermín Bohórquez, figure incontournable de la tauromachie andalouse, pour une balade en calèche et une visite des caves à vin du domaine.

Tags:
MotoGP, 2012, GRAN PREMIO bwin DE ESPANA

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›