Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Les impressions de Louis Rossi à Jerez

Les impressions de Louis Rossi à Jerez

Le pilote du Racing Team Germany a pu se battre aux avant-postes dimanche au Grand Prix bwin d'Espagne et tire plusieurs points positifs de son week-end à Jerez malgré sa chute et son abandon.

Essais libres :
La journée du vendredi a été consacrée aux réglages du châssis de la moto car dès le vendredi matin, le feeling de Louis avec la moto n’est pas bon et l’équipe constate qu’effectivement les pneus s’usent prématurément. L’après-midi, la pluie est au rendez-vous. Louis a de bonnes sensations, ses chronos descendent régulièrement, il est à l’aise avec l’avant mais toujours en délicatesse avec l’arrière dans les courbes rapides. Après quelques modifications, Louis retourne en piste. Handicapé par la buée dans son casque, la séance se termine pour Louis à la 16ème place. Heureusement, Tommy, responsable du Racing Service SCORPION est à l’oeuvre : le problème sera résolu pour le lendemain.

Samedi matin : La pluie... Louis est toujours confronté à un problème avec l'arrière, s’en suit un manque de confiance de sa part : le travail intense sur les réglages se poursuit.

Essais qualificatifs :
Très bon début de séance, en pneus pluie, sur une piste difficile. Louis est immédiatement dans le rythme, occupe la pole un bon moment et ...

"J'avais pas mal de mouvement de l'arrière: ce qui est normal avec les pneus pluie lorsque la piste sèche, mais je me suis arrêté pour durcir l'arrière. Là, nous avons pensé qu’il fallait mieux attendre avant de choisir entre deux options : repartir avec les pneus pluie restés frais pour les derniers tours ou alors passer les pneus slick si on le jugeait possible... Mais nous nous sommes fait piéger... Nous avons pensé qu’il fallait ressortir en pluie et finalement c’était les slick qu’il fallait mettre !!! J’ai pu améliorer mon chrono, mais pas suffisamment pour être bien placé..."

La course :
Bonne sortie de grille, Louis est 8ème à l’issue du premier tour.

"Nous avions discuté avec Dirk Heidolf avant le départ : bien attaquer d'entrée et se servir du fait que je me mets vite dans le rythme..."

Dès le début, Louis est très incisif et remonte rapidement vers la tête de course avec en ligne de mire le premier pilote : 5ème, 4ème puis 3ème au quatrième tour ! Il est maintenant derrière Romano Fenati, remontant sur le pilote de tête qui finalement fait un passage dans l’herbe, ce qui leur permet de le rejoindre. Dès lorsc ces trois pilotes commencent à creuser l’écart avec leurs poursuivants jusqu’à ce que Louis s’empare de la tête de la course au 8ème tour.

"Pendant ce début de course, je me sentais très à l’aise malgré les très nombreux pièges." (Il y aura au total 20 chutes sur 34 pilotes au départ). Mais, à la sortie du premier virage du 10ème tour : « j'ai pris une plaque d'humidité au moment où je réaccélérais et j'ai perdu l'avant..." ... et chuté !

"Grosse déception, car j’avais vraiment à ma portée le premier podium de ma carrière en Grand Prix ! Mais mieux vaut tomber en se battant pour le podium - ou la victoire - plutôt que pour la 15ème place. C’est très bon pour mon expérience et nous allons tout faire pour recommencer rapidement... la chute en moins !"

Communiqué de presse Louis Rossi

Tags:
Moto3, 2012, GRAN PREMIO bwin DE ESPAÑA, Louis Rossi, Racing Team Germany

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›