Achat de billets
VideoPass purchase

Rossi : "J'ai même réussi à me faire plaisir"

En progrès sur sa Ducati Desmosedici GP12, Valentino Rossi a pris la septième place du Grand Prix du Portugal et était plutôt satisfait du travail réalisé au cours du week-end.

Après avoir changé son approche de la Desmosedici GP12 dimanche dernier à Jerez, Valentino Rossi et son équipe ont continué à travailler dans la même direction ce week-end à Estoril et ont pu réaliser des progrès qui leur permettront de repartir du Portugal un peu plus optimistes.

L'Italien a terminé la course en septième position, son meilleur résultat cette saison, et aura l'occasion de poursuivre la mise au point de sa machine lundi lors du Test post-GP.

  

Nicky Hayden a de son côté été victime d'interférences radio qui ont perturbé l'électronique embarquée de sa GP12 mais l'Américain a tout de même réussi à finir la course, en onzième position.

Valentino Rossi :
"Ça s'est un peu mieux passé cette fois, dans le sens où nous avions une meilleure base de départ vendredi et que nous avions pu mieux nous préparer pour la course. J'ai pu aborder la course en sachant ce que je pouvais attendre de la moto, j'ai donc pu attaquer un peu plus et pousser plus près des limites. Mes premiers tours ont été corrects. J'ai gagné deux places et j'ai ensuite gardé un rythme régulier, en faisant les chronos auxquels nous nous attendions. Nous devons progresser sur les sorties de virage et l'accélération parce que nous ne sommes pas aussi efficaces que les autres et que nous ne pouvons pas exploiter toute la puissance dont nous disposons. Nous avons un test demain et nous continuerons à travailler dur. Quoi qu'il en soit, aujourd'hui, j'ai même réussi à me faire plaisir."

Nicky Hayden :
"J'ai eu un problème électronique dès le premier tour et la moto ne savait plus où elle était sur la piste. J'ai fait de mon mieux pour contourner le problème et ne pas faire d'erreur. Nous allons nous concentrer sur le test de demain et essayer de bien nous préparer pour Le Mans."

 

Vittoriano Guareschi - Team manager :
"Vale a fait toute la course sur son rythme de qualification, il a fait de bons dépassements et a pu chercher les limites. Je pense que c'est un bon point de départ. Nous sommes vraiment désolés pour Nicky parce qu'un signal radio a interféré avec le transpondeur de son ECU et qu'il a dû courir sans calibration électronique. Dans ces conditions, ça a été difficile mais il a fait du bon travail pour finir la course."

Tags:
MotoGP, 2012, RAC, Nicky Hayden, Valentino Rossi, Ducati Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›