Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Louis Rossi : "Notre premier week-end compliqué cette saison"

Louis Rossi : "Notre premier week-end compliqué cette saison"

Le pilote du Racing Team Germany a été en difficulté pour la première fois de la saison le week-end dernier à Estoril et a été contraint à l'abandon après avoir été percuté par Romano Fenati.

Après s'être montré compétitif au Qatar et à Jerez, où il a chuté alors qu'il était dans le groupe de tête, Louis Rossi s'est retrouvé en difficulté le week-end dernier à Estoril et a eu du mal à régler sa moto pour le tracé portugais.

"Pour nous ça a été le premier week-end compliqué depuis le début de la saison," affirme Rossi. "C'est la première fois qu'on a eu des difficultés à régler le châssis. Avant ça, tout s'était toujours bien passé sur la moto et là, sur un circuit très différent de celui du Qatar ou de Jerez, il a fallu qu'on règle la moto sur une piste où on avait pas vraiment de repère."

Le pilote du Racing Team Germany a néanmoins trouvé des solutions avant la course et s'est donné les moyens de se battre pour le Top 10.

"Ça a été difficile parce qu'on a pas tout de suite pris la bonne direction et après les qualifications, quand on a vu qu'on était contre un mur, on a complètement changé les réglages du châssis et des suspensions," explique le pilote français. "Je me suis finalement senti beaucoup plus à l'aise pour la course, ça m'a permis d'avoir un rythme plus élevé et de faire une belle remontée, qui s'est soldée par une chute lorsque Fenati (Romano - Team Italia FMI) m'a percuté par l'arrière dans le virage n°4."

Suite à l'accrochage, Louis Rossi a d'ailleurs injustement reçu les signes de mécontentement du jeune Italien, pourtant à l'origine de l'accident.

"Quand on s'est croisé dans le paddock, il m'a insulté, mais il est jeune, il n'a que seize ans, je crois qu'il ne s'est pas bien rendu compte de ce qu'il faisait. Il s'est un peu emporté. Il fait un très bon début de saison (Fenati était leader du classement général avant la course d'Estoril) mais ce n'est pas pour ça qu'il peut tout se permettre. Je suis un peu déçu de son comportement parce que le minimum aurait été de s'excuser. Il n'en a pas été capable et c'est Roberto Locatelli, son team manager, qui est venu s'excuser. Fenati est persuadé que c'est de ma faute alors que j'étais en tête de notre groupe et que je n'ai rien pu faire quand il m'est rentré dedans."

Louis sera de retour dans sa ville natale la semaine prochaine pour le Monster Energy Grand Prix de France, où il voudra se remettre à marquer des points après ses deux derniers abandons.

"Ce n'est pas un tracé que je trouve incroyable, comme peut l'être celui du Mugello ou celui de Phillip Island," affirme-t-il au sujet du circuit Bugatti. "C'est quand même un circuit qui me réussit bien généralement parce que j'arrive toujours à aller vite là-bas. L'objectif sera de finir la course ! On aurait pu être bien placé sur les deux dernières alors maintenant on va essayer de finir la course et normalement le résultat sera là à l'arrivée."

Tags:
Moto3, 2012, Louis Rossi, Racing Team Germany

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›