Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Stoner mène les premiers essais libres au Mans

Après avoir annoncé qu'il prendrait sa retraite à la fin de la saison 2012, le Champion du Monde MotoGP™ Casey Stoner a confirmé qu'il restait déterminé à s'imposer cette année en dominant la première séance d'essais du Monster Energy Grand Prix de France avec plus d'une demi-seconde d'avance sur Dani Pedrosa et Andrea Dovizioso.

Casey Stoner (Repsol Honda) a rassuré ses supporters vendredi matin au Mans et dominant largement les premiers essais libres du Monster Energy Grand Prix de France, après avoir annoncé la veille qu'il quitterait le MotoGP™ à l'issue de la saison 2012. L'Australien, qui s'était imposé au Mans l'an dernier, a signé le meilleur temps en 1'34.321 sur une piste relativement froide mais sèche malgré les nuages qui surplombent le circuit Bugatti.

Son coéquipier Dani Pedrosa, qui s'était fracturé la clavicule en course en 2011 après sa collision avec Marco Simoncelli, est deuxième à 0.587s du temps de référence et devance Andrea Dovizioso (Monster Yamaha Tech3), deuxième de l'épreuve française l'an dernier, qui est quant à lui à plus de sept dixièmes de seconde de Stoner et qui est de plus en plus à l'aise sur la M1 1000cc.

Ben Spies (Yamaha Factory Racing), Héctor Barberá (Pramac Racing), premier pilote sur Ducati, et Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) sont les trois seuls autres pilotes à moins d'une seconde du leader, tandis que Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3), Álvaro Bautista (San Carlo Honda Gresini), Nicky Hayden (Ducati) et Valentino Rossi (Ducati) complètent le Top 10. L'Italien, qui a confirmé jeudi qu'il continuerait en MotoGP pour les deux prochaines années, est à une seconde et demie de Stoner et à un peu plus de quatre dixièmes de son coéquipier, Hayden.

Randy de Puniet (Power Electronics Aspar), qui souffre encore un peu de ses blessures datant de sa chute d'Estoril, est de loin le premier pilote CRT (Claiming Rule) puisqu'il compte près d'une seconde d'avance sur son coéquipier Aleix Espargaró, qui a chuté, tout comme Michele Pirro (San Carlo Honda Gresini CRT). Treizième, De Puniet commence bien son week-end à domicile puisqu'il n'est qu'à quatre dixièmes du dernier prototype classique, celui de Stefan Bradl (LCR Honda).

Chris Vermeulen, qui remplace Colin Edwards chez NGM Mobile Forward Racing, a fait ses premiers tours de roue sur la Suter/BMW CRT et a sans surprise conclu en dernière position, loin derrière les derniers pilotes CRT.

Tags:
MotoGP, 2012, FP1

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›