Achat de billets
Achat VidéoPass

Lorenzo s'impose en solitaire au Monster Energy Grand Prix de France

Lorenzo s'impose en solitaire au Monster Energy Grand Prix de France

Jorge Lorenzo a repris la tête du Championnat du Monde MotoGP™ 2012 en réalisant une échappée parfaite, sur piste mouillée, au Mans. Valentino Rossi retrouve quant à lui le podium après avoir battu Casey Stoner dans un duel d'anthologie, dans le tout dernier tour de la course.

Absent de la première ligne pour la seconde course consécutive, Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) a su profiter de la pluie pour faire un impressionnant comeback dès le début de la course au Monster Energy Grand Prix de France. Parti quatrième, l'Espagnol est parvenu à prendre l'avantage sur ses rivaux du team Repsol Honda, Casey Stoner et Dani Pedrosa, dès la fin du premier tour et a ensuite très vite creusé l'écart pour compter plus de trois secondes d'avance à l'issue des cinq premiers tours. Impeccable sur un asphalte trempé qui a piégé de nombreux pilotes, l'ex-Champion du Monde MotoGP™ est resté seul en tête de la course jusqu'à l'arrivée et a fini avec une dizaine de seconde d'avance ainsi qu'une seconde victoire cette saison, qui lui permet de reprendre la première place du classement général.

Malgré l'échappée en solitaire du Majorquin, la quatrième manche de la saison 2012 réservait un fantastique spectacle au public du Mans. Valentino Rossi (Ducati), Andrea Dovizioso et Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3) sont venus défier Stoner et Pedrosa dès le début de la course. Ce dernier a rapidement perdu du terrain tandis que Stoner s'est appliqué à distancer ses trois poursuivants, tout en essayant de rattraper Lorenzo.

Après s'être battus entre eux pendant un moment, Rossi, Dovizioso et Crutchlow sont progressivement revenus sur Stoner et l'Italien s'est retrouvé seul face au Champion du Monde en titre suite aux chutes de Crutchlow et de Dovizioso, qui sont néanmoins parvenus à repartir.

Parfaitement à l'aise sur sa Ducati en configuration pluie, Rossi a mis la pression sur Stoner pendant plusieurs tours avant de lancer ses premières attaques et de réussir le dépassement décisif dans le dernier tour. Deuxième, le 'Doctor' réalisait son meilleur résultat depuis son arrivée chez Ducati, sur le circuit de son seul podium de 2011.

Battu par l'un de ses plus grands rivaux quelques jours après avoir annoncé sa retraite pour la fin de la saison 2012, Stoner montait cependant sur le podium pour la 19ème course consécutive et compte désormais huit points de retard sur Lorenzo.

En manque de compétitivité alors qu'il était en pole position pour la première fois de la saison, Pedrosa a récupéré la quatrième position suite aux chutes de Dovizioso et Crutchlow, qui ont respectivement terminé septième et huitième, derrière Stefan Bradl (LCR Honda) et Nicky Hayden (Ducati).

Álvaro Bautista (San Carlo Honda Gresini) a complété le Top 10 tandis que James Ellison (Paul Bird Motorsport) a été le premier pilote CRT et a pris la onzième place pour marquer ses premiers points de la saison.

Ben Spies (Yamaha Factory Racing) poursuit de son côté son catastrophique début de saison et repart du Mans sans le moindre point, après avoir dû passer par les stands et ayant terminé derrière Mattia Pasini (Speed Master), Aleix Espargaró (Power Electronics Aspar), Michele Pirro (San Carlo Honda Gresini) et Yonny Hernández (Avintia Blusens). Chris Vermeulen, qui remplaçait Colin Edwards chez NGM Mobile Forward Racing, et Iván Silva (Avintia Blusens) ont fini derniers.

Randy de Puniet (Power Electronics Aspar) a quant à lui chuté sur la grille de départ dans un incident pour le moins étrange. Reparti sur sa seconde machine, le Français est tombé une seconde fois à six tours de l'arrivée. Karel Abraham (Cardion AB Motoracing) et Danilo Petrucci (Came IodaRacing), qui menait alors le groupe CRT, sont les deux seuls autres pilotes à avoir abandonné.

Tags:
MotoGP, 2012, MONSTER ENERGY GRAND PRIX DE FRANCE, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›