Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Un premier Top 5 pour Bradl

Stefan Bradl, le pilote du team LCR Honda, a décroché au Monster Energy Grand Prix de France son meilleur résultat depuis ses débuts en catégorie reine et a franchi la ligne d'arrivée en cinquième position.

Parti depuis la 13ème place sur la grille de départ après une séance qualificative mouvementée hier après-midi, le jeune Allemand de 22 ans aura su être patient et éviter les difficultés qui se présentaient face à lui au guidon de sa RC213V pour signer une belle performance.

L'entame de ce week-end au Mans n'avait pourtant pas été des plus fructueuses et productives puisque Stefan Bradl fut sujet vendredi à des problèmes d'adhérence avec l'avant de sa moto avant de chuter violemment samedi lors des tests qualificatifs. Mais sa détermination et sa concentration naturelle lui auront permis ce dimanche en course d'effectuer un bon départ et de s'immiscer instantanément dans le groupe des pilotes de pointe.

Stefan Bradl :
"C’est bien évidemment une sensation incroyable ! Je suis d'autant plus heureux et comblé quand je vois la réaction de toute l'équipe qui est ravie de ce résultat. Je pense très sincèrement que personne n'aurait espéré une performance comme celle-là pour ma quatrième course seulement en catégorie reine. Le week-end avait assez difficilement débuté dans son ensemble, avec une mise au point relativement délicate à établir sur le sec, et cette vilaine chute survenue hier en qualification. Les éléments ont finalement joué en notre faveur avec cette pluie et je savais pertinemment qu'il nous serait possible de faire quelque chose dans ces conditions. Dès le tour de formation mes sensations étaient plus que correctes au guidon avant de prendre un superbe départ qui m'a permis de pointer en 7ème position au premier intermédiaire. J'ai ensuite roulé toute la majeure partie du Grand Prix derrière Dani Pedrosa qui m'a impressionné par la précision de son style de pilotage. J'ai ainsi emmagasiné une foule d'informations à le suivre ainsi. La piste s'est enfin mise à sécher en fin d'épreuve et il m’a fallu à ce moment-là me réadapter à la situation avec un Nicky Hayden qui se faisait de plus en plus pressant."

Communiqué de presse LCR Honda

Tags:
MotoGP, 2012, Stefan Bradl, LCR Honda MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›