Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi en progrès au GP de Catalogne, Hayden gêné par une main engourdie

Rossi en progrès au GP de Catalogne, Hayden gêné par une main engourdie

Les pilotes du team Ducati ont respectivement terminé septième et neuvième de la cinquième manche de la saison 2012 dimanche à Montmeló.

Septième du Grand Prix Aperol de Catalogne, Valentino Rossi est encore loin des résultats qu'il espère atteindre avec Ducati mais continue de travailler dur et a pu souligner de nombreux points positifs de sa cinquième course avec la GP12. L'Italien réduit progressivement l'écart qui le sépare de la lutte pour le podium et a aussi pu maintenir un rythme compétitif sur l'ensemble de 25 tours de la course.

 

Hayden, neuvième à l'arrivée, avait aussi un rythme satisfaisant en début de course mais a été moins rapide en fin d'épreuve, gêné par une perte de sensations de sa main droite.

 

Valentino Rossi :
"La journée s'est plutôt bien passée et sur certains points, ça a été notre meilleure course sur piste sèche cette saison. J'ai fini plus proche du groupe qui était devant moi, l'écart entre nos temps au tour était d'une demi-seconde et c'est le mieux que nous ayons fait jusqu'ici. Nous ne parlons que d'une septième place mais je crois que nous avons exprimé notre potentiel actuel sur le sec. A certains moments, je pensais rattraper Bautista pour le doubler et il n'était pas loin de Stoner et des autres. Mon pneu arrière a cependant perdu son adhérence en fin de course. Maintenant nous avons deux importantes journées de test (à Montmeló lundi et à Aragón mercredi) et nous allons réessayer le bras-oscillant en aluminium, plusieurs réglages différents qui pourraient améliorer le grip avant et aider la moto à tourner. Nous espérons faire un autre pas en avant parce que les autres pilotes n'étaient pas si loin de moi aujourd'hui."

 

Nicky Hayden :
"C'était difficile pour moi parce que ma main droite s'engourdissait. Je l'avais déjà un peu senti hier en qualifications, j'avais eu un traitement avec l'équipe des physio mais le problème est revenu en course. Ça m'est déjà arrivé au cours de ma carrière et ici, où il y a beaucoup de freinages, j'avais dû mal à sentir le levier de frein et la poignet d'accélération. Je profitais de la ligne droite pour bouger mes doigts et retrouver mes sensations mais le problème recommençait à chaque fois. J'ai eu un bon rythme au début mais une fois que les autres sont partis devant, je ne pouvais plus qu'essayer de finir la course là où j'étais. J'espère que ça ira mieux pour les tests parce que je pense que nous pouvons faire des progrès."

Tags:
MotoGP, 2012, GRAN PREMI APEROL DE CATALUNYA, Nicky Hayden, Valentino Rossi, Ducati Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›