Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Malgré ses résultats discrets, le team Ducati a encore réduit l'écart à Silverstone

Malgré ses résultats discrets, le team Ducati a encore réduit l'écart à Silverstone

Septième du Grand Prix Hertz de Grande-Bretagne, Nicky Hayden n'était qu'à quinze secondes du vainqueur et n'avait jamais été aussi proche du podium cette saison, tandis que Valentino Rossi a eu une course compliquée sur un circuit qui ne lui réussit toujours pas.

Après un bon départ de la troisième ligne, Nicky Hayden a passé la première partie de la course dans le groupe des quatre pilotes qui se battaient pour le podium mais a ensuite perdu du terrain et a fini en septième position. L'écart qui séparait l'Américain du vainqueur était cependant le plus petit de la saison sur piste sèche.

Valentino Rossi a eu beaucoup plus de mal que son coéquipier et n'avait pas un aussi bon feeling que lors du warm-up de dimanche matin, lors duquel il avait nettement progressé.

Nicky Hayden :
"Nous avions un pneu dur à l'arrière pour le tour de formation mais en voyant les nuages, nous avons changé d'avis et nous l'avons donc changé pour un tendre sur la grille. Tous les autres avaient aussi mis le pneu tendre mais nous savions que la moto usait beaucoup les pneus ici. J'ai pris un super départ et le début de la course a été excellent. J'ai tout fait pour m'accrocher aussi longtemps que possible, je me suis fait plaisir et j'ai appris des choses. Le grip s'est ensuite détérioré, ce qui a accentué le chattering. Je ne pouvais pas accélérer autant que je le voulais avant la ligne droite, j'avais aussi un problème électronique dans un des virages et ça m'a fait perdre un peu de temps. Crutchlow m'a doublé dans le dernier tour et c'est frustrant. D'un autre côté, je n'avais jamais été aussi proche du vainqueur et du meilleur tour cette année. Nous devons trouver une solution pour que la moto use moins le pneu arrière mais nous avons de vrais points positifs à tirer de cette course."

Valentino Rossi :
"Le week-end a été difficile en dehors de la première séance qui avait eu lieu sur piste mouillée et durant laquelle nous avions été très forts. Nous avons eu beaucoup de mal sur le sec, hormis ce matin pour le warm-up. Je n'arrivais pas à suivre le rythme des autres en début de course. J'ai essayé de rester avec eux mais j'avais du chattering dans les virages et j'ai failli perdre le contrôle à deux reprises. Au bout de quelques tours, le pneu arrière s'est mis à glisser et il y a un échappement qui a cassé. Ça ne me gênait pas trop mais ça m'a fait perdre un peu de puissance sur la ligne droite. Nous avons marqué quelques points mais Silverstone est clairement la piste la plus compliquée pour moi. La 'vraie' Ducati aujourd'hui était celle de Nicky, qui n'était pas loin du podium et qui avait plus ou moins le niveau que nous avions à Barcelone. Maintenant nous devons essayer de comprendre pourquoi je n'ai pas pu rouler aussi bien que lors du warm-up et essayer d'être plus compétitifs pour la prochaine course, à Assen. C'est une piste que j'aime beaucoup et où je voudrai retrouver le niveau que nous avions à Estoril, au Mans et à Barcelone."

Tags:
MotoGP, 2012, HERTZ BRITISH GRAND PRIX, Valentino Rossi, Nicky Hayden, Ducati Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›