Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Le team Mapfre Aspar tente une nouvelle fois de se relancer à Silverstone

Suite à un début de saison un décevant, Toni Elías et Nico Terol sont déterminés à rejoindre le Top 10 du Moto2™ et restent optimistes malgré une course difficile en Grande-Bretagne.

Toni Elías, le Champion du Monde Moto2™ 2012, ne s'est qualifié qu'en 22ème position le week-end dernier à Silverstone mais a tout de même réussi à faire une bonne course et à remonter jusqu'à la douzième place.

Son coéquipier Nico Terol, le Champion du Monde 125cc 2010, est parti encore plus loin derrière sur la grille de Silverstone puisqu'il était qualifié en 27ème position. Le rookie espagnol a lui aussi doublé de nombreux pilotes en course mais n'a franchi la ligne d'arrivée qu'en 20ème position, terminant hors des points pour la quatrième fois en six courses cette saison.

Toni Elías :
"J'ai chuté samedi matin et je n'étais donc pas à l'aise pour les qualifications, c'est pour ça que j'étais aussi loin derrière sur la grille. Nous avons modifié le châssis pour le dimanche et je me sentais mieux lors du warm-up. Nous avions un meilleur rythme pour la course et j'ai gagné plusieurs places dès le premier tour. Je partais cependant d'assez loin derrière et je me suis retrouvé dans une bagarre typique du Moto2, qui m'a fait perdre pas mal de temps. Nous savions que ça allait probablement se passer comme ça mais nous nous sommes battus pour la douzième place. C'est dommage que je n'aie pas été plus à l'aise en qualifications, j'aurais peut-être pu me battre dans le deuxième groupe et prendre la sixième ou la septième place."

Nico Terol :
"Le team m'a beaucoup soutenu ce week-end mais j'ai eu du mal à aller vite sur cette piste, le vent m'a compliqué les choses. Le warm-up m'a permis de me mettre en confiance et pour la course, nous avons choisi de mettre un pneu avant que nous n'avions pas essayé. Je manquais un peu de rythme sur les premiers tours et je n'avais pas un bon feeling à l'accélération. Je me suis senti mieux quand le pneu est monté en température et j'étais plutôt content de mon rythme sur la deuxième moitié de la course. C'est quand même dommage de finir le week-end aussi bas dans le classement. Nous devons rester optimistes et nous concentrer sur Assen, qui est un circuit que j'adore et où nous devrons revenir dans les points."

Tags:
Moto2, 2012, Nicolas Terol, Toni Elias, Mapfre Aspar Team Moto2

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›