Achat de billets
Achat VidéoPass

Grand Prix eni Motorrad d'Allemagne : La conférence de presse

Grand Prix eni Motorrad d'Allemagne : La conférence de presse

Jorge Lorenzo et Casey Stoner, qui mènent le Championnat du Monde MotoGP™ à égalité de points, ont été rejoints par Andrea Dovizioso, Stefan Bradl et Mattia Pasini pour la conférence de presse précédant la huitième manche de la saison 2012.

Jorge Lorenzo, qui a été fauché par Álvaro Bautista dès le premier virage samedi dernier à Assen, ne s'est jamais imposé au Sachsenring mais vise une première victoire en territoire allemand afin de reprendre la tête du classement MotoGP en solitaire. "A Assen, quand j'ai chuté, j'ai senti une douleur mais ce n'est que quelques heures après que ma cheville a enflé et quand je suis allé voir mes médecins à Barcelone, ils m'ont dit que les ligaments avaient été tendus. Je ne peux toujours pas marcher sans béquilles mais j'espère que ça ira demain sur la moto parce qu'en général on met moins de poids sur les pieds une fois sur la moto. Nous verrons bien comment ça ira."

Le Majorquin est aussi impatient de disputer une nouvelle course après avoir terminé celle d'Assen dès le premier virage et compte convertir sa frustration en motivation. "C'était un week-end négatif. Nous n'avons pas fini la course, nous n'avons pas marqué de point et nous avons un moteur en moins. Le moteur sera difficile à récupérer, je pense que c'est impossible. La seule possibilité qu'il nous reste est que les autres marques m'accordent d'avoir un moteur supplémentaire et je pense que ce sera compliqué. Quoi qu'il en soit, les règles sont les règles et je tiens à les respecter. Notre situation est beaucoup plus compliquée depuis Assen mais j'aime les difficultés. Maintenant je dois être encore plus motivé pour continuer à travailler dur et essayer de gagner des courses"

Casey Stoner (Repsol Honda), qui a repris 25 points à Lorenzo en une course grâce à sa victoire aux Pays-Bas, compte continuer sur sa lancée et a affirmé qu'il avait bien récupéré suite à sa chute survenue lors des essais libres à Assen. "Le week-end à Assen a été assez dur pour nous puisque je m'étais fait quelques blessures. J'ai cependant récupéré durant ces derniers jours et j'espère que nous n'aurons pas de problème ce week-end. La piste n'est pas aussi dure sur le plan physique que celle d'Assen. Ici le tracé est un peu moins exigeant en ce qui concerne le physique et je pense donc que ça ira."

L'Australien, qui ne s'est imposé qu'une fois au Sachsenring, a aussi donné ses impressions sur la piste allemande, sur laquelle les pneus joueront de nouveau un rôle important. "Il n'y a que peu d'endroits où l'on peut accélérer à fond, surtout avec la 1000. Ici, on garde l'accélérateur à moitié ouvert assez longtemps puisqu'on passe beaucoup de temps sur l'angle, ce qui génère beaucoup d'usure pour les pneus. C'est un circuit difficile mais nous y avons eu d'assez bons résultats par le passé."

Andrea Dovizioso (Monster Yamaha Tech3), qui vient de signer son deuxième podium de la saison avec sa Yamaha satellite, est de plus en plus confiant et souhaite maintenant réduire l'écart sur les machines d'usine. "Nous avons été très rapides lors des trois dernières courses. Nous avons eu notre premier podium à Barcelone, nous avions aussi la possibilité de nous battre pour le podium à Silverstone mais je suis tombé, et nous avons eu un autre podium à Assen. Nous sommes rapides, mais pas suffisamment. On voit clairement que Lorenzo tire davantage du potentiel de la moto et ça signifie que nous pouvons également tirer plus de la nôtre. C'est notre objectif. J'ai l'impression qu'elle s'améliore à chaque fois. Notre moto est très proche de la machine officielle et Yamaha nous soutient beaucoup, c'est pourquoi je pense que nous pouvons nous rapprocher."

A domicile ce week-end, Stefan Bradl (LCR Honda) courra devant son public pour la première fois depuis son sacre de Champion du Monde Moto2™ et son arrivée en MotoGP™. Le rookie allemand aura à coeur de faire une bonne course au Sachsenring et se met d'ailleurs beaucoup de pression pour réussir. "Venir ici en tant que pilote MotoGP est vraiment spécial mais ça veut aussi dire que je dois être bon sur la moto et c'est ce que je veux faire. Comme je l'avais dit en début de saison, si nous finissions dixièmes à chaque course, nous n'aurions pas de raison d'être là. C'est un week-end où j'ai plus de pression mais nous pouvons gérer ça et je suis impatient de rouler ici avec une MotoGP."

Quant à la chute qui avait mis fin à sa course à Assen, Bradl a ajouté : "Je n'aime pas en parler parce que c'était une erreur idiote. J'ai retenu la leçon et j'espère devenir meilleur. Le Sachsenring n'est pas un de mes circuits préférés mais j'aime courir ici en Allemagne."

Le pilote CRT Mattia Pasini (Speed Master) a conclu la conférence de presse en revenant sur son début de saison et a déclaré : "C'est une grande saison pour moi, avec cette opportunité de courir en MotoGP. C'est ici que sont les meilleurs pilotes de la planète et c'est donc assez spécial d'être ici. Bien sûr, je suis en CRT, pas sur une machine d'usine, mais je me donne à 100% pour ce championnat. Maintenant nous espérons faire un pas en avant et finir premiers des CRT. Le Sachsenring est une excellente piste pour moi, j'avais gagné ici en 2006 et j'y ai eu plusieurs podiums en 250cc.

Tags:
MotoGP, 2012, eni MOTORRAD GRAND PRIX DEUTSCHLAND, Mattia Pasini, Casey Stoner, Jorge Lorenzo, Speed Master, Yamaha Factory Racing, LCR Honda MotoGP, Repsol Honda Team, Monster Yamaha Tech 3

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›