Achat de billets
VideoPass purchase

Di Meglio commente sa première expérience en MotoGP™

Mike di Meglio a eu l'opportunité de participer au Test Officiel de Brno sur l'une des CRT du team Avintia Blusens et était ravi de sa journée, au cours de laquelle il a pu boucler une quarantaine de tours.

Invité à faire sa première expérience du MotoGP™ par Avintia Blusens, Mike di Meglio a pu essayer la BQR-FTR Kawasaki CRT du team espagnol lundi au Test Officiel de Brno. Le Français, qui évolue en Moto2™ cette saison, disposait de la seconde moto d'Iván Silva et a fait une quarantaine de tours.

"Je suis content de cette journée parce que ça s'est plutôt bien passé et je tiens à remercier le team pour cette opportunité d'avoir un premier test en MotoGP," a confié Di Meglio à motogp.com. "Au début, j'ai eu un peu de mal à comprendre comment bien utiliser les freins en carbone mais j'ai amélioré mes chronos au fil des tours, je me suis senti de plus en plus à l'aise et j'ai eu un assez bon feeling."

Passé d'une Moto2™ à une CRT MotoGP™ du jour au lendemain, puisqu'il courait pour MZ Racing en Moto2 au Grand Prix bwin de République Tchèque, le Français a tout de suite noté la différence de puissance et a aussi dû s'adapter aux freins en carbone. "Le moteur a beaucoup de couple, autant à bas régime qu'à haut régime," a-t-il ajouté. "Il y a beaucoup de puissance et elle reste tout le temps exploitable. Le plus difficile a été au niveau des freins. J'ai eu un peu de mal à trouver le feeling à l'avant en début de journée mais j'ai petit à petit pris mes repères, en essayant de pousser de plus en plus mais en gardant quand même de la marge parce que ça aurait été bête de chuter dès la première journée. Je suis content d'avoir eu cette opportunité et j'espère que je pourrai plus tard courir en MotoGP parce que je pense que c'est un type de moto avec lequel je peux aller vite."

Quant à la course de dimanche, sa troisième avec MZ Racing, dans laquelle il a manqué les points de justesse puisqu'il a terminé à moins d'un dixième de seconde de quinzième place, l'ex-Champion du Monde 125cc a commenté : "Je suis satisfait de mon week-end parce qu'on a bien travaillé et qu'on a trouvé beaucoup de solutions. Le seul problème est qu'on manquait de puissance. J'avais du mal à tenir face aux autres à l'accélération, surtout en début de course, quand j'avais le réservoir plein. J'ai réussi à garder le même rythme durant toute la course, même quand les pneus étaient usés, mais j'ai perdu trop de temps au début et je me suis fait doubler plusieurs fois dans la ligne droite."

"Ils changent les moteurs pour la prochaine course mais je ne sais pas encore si on va continuer ensemble. On est en train de discuter de ça et j'ai aussi des contacts avec d'autres équipes," a conclu Di Meglio, qui devrait confirmer son engagement pour la prochaine course, qui aura lieu mi-septembre à Misano, dans le courant de la semaine.

Tags:
MotoGP, 2012, Mike Di Meglio

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›