Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Yamaha et Honda terminent leurs essais privés à Aragón

Yamaha et Honda terminent leurs essais privés à Aragón

Jorge Lorenzo a réalisé le meilleur temps de la deuxième journée d'essais privés au MotorLand Aragón mais n'est cependant pas parvenu à battre l'impressionnant chrono signé par Dani Pedrosa la veille.

Les teams Yamaha Factory Racing, Repsol Honda et LCR Honda ont terminé la seconde de leurs deux journées d'essais privés mercredi au MotorLand Aragón, où les cinq pilotes présents devaient entre autre tester un nouveau pneu arrière dur pour Bridgestone. Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) a été le plus rapide de cette seconde journée d'essais mais n'est cependant pas parvenu à passer sous la barre des 1'48, ce qu'avait réussi Dani Pedrosa (Repsol Honda) la veille (1'47.983). "La journée a été longue et à la fin, nous avons fait une simulation de course de 22 tours," a commenté le leader du Championnat. "Maintenant je suis bien fatigué mais nous devions évaluer les performances d'un nouveau pneu. Je pense qu'il est un peu moins bon que les autres que j'ai essayés sur ces deux journées. J'avais beaucoup de chattering et un mauvais feeling dans les virages. Nous sommes cependant satisfaits de nos essais parce que nous avons été une seconde plus rapide que lors du dernier test (du mois de juin)."

Quatrième de la journée avec un chrono d'1'48.946, son coéquipier Ben Spies était lui aussi satisfait de sa journée et a déclaré : "Nous avons testé la moto sur distance de course et essayé de la régler pour qu'elle soit plus performante en fin de course. Nous avons travaillé sur différents réglages pour la fourche et le bras-oscillant. Nous avons aussi un peu touché à l'électronique mais sans faire de grand changement, il fallait juste peaufiner les réglages. Tout s'est bien passé et je suis optimiste pour la fin de la saison."

Pedrosa, qui a conclu la journée juste derrière Lorenzo, avec un meilleur tour bouclé en 1'48.499, a de nouveau concentré ses efforts sur les suspensions et a aussi essayé un nouvel échappement. "J'ai testé un nouveau échappement pour voir si ça peut nous aider à avoir une meilleur contrôle du moteur," a affirmé l'Espagnol. "Il y avait quelques points positifs. Nous avons aussi essayé une suspension arrière différente pour améliorer le grip. Tout a été positif et je repars d'ici satisfait."

Jonathan Rea, qui remplace Casey Stoner et qui effectuait sa troisième journée d'essais avec Repsol Honda avant de disputer son premier Grand Prix, la semaine prochaine à Misano, a pu accumuler les kilomètres sur sa nouvelle moto et a réussi à finir à moins de deux secondes du temps de référence. "Nous avions travaillé sur les réglages de base hier et nous avons pu confirmer certaines choses ce matin," a commenté le Nord-Irlandais. "Je ne suis cependant pas tout à fait satisfait de ma sortie de virage. Cet après-midi, j'ai fait un run long et j'ai fait mon meilleur temps à la fin, ce qui signifie que je dois attaquer davantage. Il s'agit de gagner en confiance, je dois être plus à l'aise sur le pneu. Pour ma dernière sortie, j'ai mis un pneu neuf, j'ai poussé un petit peu plus et ça marchait. Je pense que je dois simplement pousser de plus en plus fort."

Stefan Bradl (LCR Honda) disposait de nouveau d'une RC213V d'usine, vêtue d'un carénage noir, et a terminé la journée avec le troisième temps. Le rookie allemand était satisfait des progrès réalisés sur son grip arrière et a déclaré : "Honda nous a demandé de tester cette moto pour avoir davantage d'informations et nous avons donc fait des essais similaires à ceux d'hier. Nous avons réussi à avoir plus de grip, ce dont je suis assez content, mais aussi à améliorer notre moto, que nous continuerons d'utiliser pour le reste de la saison."

Tags:
MotoGP, 2012

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›