Achat de billets
Achat VidéoPass

Une collision malheureusement inévitable pour Louis Rossi

Une collision malheureusement inévitable pour Louis Rossi

Le pilote du team Racing Team Germany n'a pu éviter de percuter Alex Márquez dans le troisième tour de l'épreuve de Misano et se voyait contraint à l'abandon pour la sixième fois de la saison.

Avec seulement trois points marqués sur les quatre courses qui précédaient le GP Aperol de Saint-Marin et de la Riviera di Rimini, Louis Rossi espérait évidemment obtenir un bon résultat le week-end dernier à Misano mais a finalement été victime d'un nouveau coup dur, avec un accident qui a mis fin à sa course dès le troisième tour.

Après un début de week-end pluvieux, lors duquel il avait cassé une chaîne le vendredi et s'était fait gêner par un autre pilote en qualifications, le Manceau est plutôt bien parti de la douzième position et a trouvé devant lui, à la fin du troisième tour, un Alex Márquez (Ambrogio Next Racing) quasiment à l'arrêt et n'a pas pu éviter la collision.

"J'étais bien parti en qualifications, je me sentais très à l'aise sur le sec et j'avais amélioré mon chrono en mettant des pneus neufs," a commenté Rossi. "Je voulais ensuite prendre une aspiration pour faire encore un peu mieux mais j'ai attendu trop longtemps, on s'est chamaillé avec un autre pilote et j'ai perdu du temps. J'était douzième sur la grille, frustré mais certain qu'on pouvait faire quelque chose. Et puis après, en course, il s'est passé ce qui s'est passé."

"Je ne sais pas bien ce qui est arrivé à l'autre pilote. J'arrivais dans le virage derrière lui et il a ralenti d'un coup, je n'ai pas pu l'éviter. Je suis tombé et lui aussi."

Relégué à la onzième place du classement Moto3™ suite à ce sixième abandon, le pilote du Racing Team Germany a rappelé que ses derniers résultats ne reflétaient pas un manque de compétitivité et espère renouer avec le succès dès que possible.

"On ne peut pas dire que les cinq dernières courses se sont mal passées. On fait des résultats blancs, c'est un fait, mais on était devant au Sachsenring (où il était resté deuxième pendant toute la première partie de la course et avait joué le podium jusqu'à ce qu'une panne moteur ne l'arrête à deux tours de l'arrivée). C'était de ma faute à Brno et à Indianapolis, où je n'ai pas réussi à me sentir à l'aise, mais le reste du temps on était capable de faire quelque chose de bien."

Quant à la prochaine course, qui aura lieu au MotorLand Aragón, Rossi a affirmé : "C'est un circuit assez technique mais aussi très rapide. On ira là-bas avec la certitude d'être plutôt à l'aise, c'est un circuit que j'aime bien. Le dernier virage est un endroit assez pratique pour doubler, il faudra donc être malin et bien travailler pour être performant en course."

Annoncé chez Tech3 Moto2 pour l'an prochain par divers médias, le jeune Français a confirmé qu'il était en discussion avec le team d'Hervé Poncharal mais a précisé que rien n'était encore fait.

"Il n'y a rien de confirmé ni d'officiel pour le moment. J'espère que ça va se faire rapidement, pour l'instant on est sur la bonne voie, on en discute avec Hervé. Il nous faut encore un peu de temps mais je serai vraiment très heureux si ça se confirmait," a-t-il conclu.

Tags:
Moto3, 2012, Louis Rossi, Racing Team Germany

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›