Achat de billets
VideoPass purchase

Lorenzo sera déterminé à consolider son avance au Motegi

Le pilote du team Yamaha Factory Racing arrive au Japon avec trente-trois points d'avance sur Dani Pedrosa et fera tout son possible pour battre son compatriote.

Première des trois courses de la tournée outre-mer, le Grand Prix AirAsia du Japon sera une épreuve cruciale pour Jorge Lorenzo puisqu'il s'agit de la course nationale de Yamaha mais surtout parce qu'il devra défendre son statut de leader face à son compatriote Dani Pedrosa. Lorenzo compte pour l'instant trente-trois points d'avance sur son rival, à quatre courses de la fin du Championnat, et sera bien entendu déterminé à renouer avec la victoire pour réaffirmer son autorité sur la catégorie MotoGP™, sur un circuit où il s'était imposé en 2009 et avait terminé deuxième l'an dernier.

Son coéquipier Ben Spies n'a quant à lui jamais eu beaucoup de chance au Motegi et avait terminé huitième en 2010 après avoir dû éviter un pilote et s'être fait reléguer en dernière position. L'Américain s'était ensuite fait percuter dans la chute de Valentino Rossi l'an dernier et avait de nouveau dû faire une incroyable remonter, pour finir à la sixième place.

Jorge Lorenzo :
"Nous commençons la tournée asiatique en tête du championnat et en bonne forme après la course d'Aragón. Ce sera évidemment difficile parce que nos adversaires sont très forts sur cette partie de la saison mais nous allons essayer de jouer nos cartes du mieux que possible. Le Motegi est une piste qui me plaît, j'avais gagné là-bas en 2009 et je pense que nous pourrons à nouveau nous battre pour la victoire ce week-end."

Ben Spies :
"J'attends ce week-end avec impatience. Nous n'avions pas eu de chance l'an dernier puisque nous avions perdu du temps quand Valentino était tombé mais nous avions vraiment un bon rythme. Nous venons d'avoir deux bons résultats avec cette course et j'espère que nous pourrons en avoir un autre ce week-end, pour la course nationale de Yamaha."

Tags:
MotoGP, 2012, Ben Spies, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›