Achat de billets
Achat VidéoPass

De Angelis signe sa première victoire de l'année sous la pluie de Sepang

De Angelis signe sa première victoire de l'année sous la pluie de Sepang

Alex de Angelis a renoué avec la victoire en s'imposant sous la pluie au Grand Prix de Malaisie, dans une course interrompue par drapeau rouge, devant Anthony West et Gino Rea qui complétaient un podium inédit. Marc Márquez, le leader de la catégorie, a chuté et compte désormais 48 points d'avance sur Pol Espargaró suite la onzième place de son compatriote.

 

Suite à une pluie torrentielle qui s'est manifestée juste avant la course Moto2™ et qui a forcé la Direction de Course à retarder le départ d'une demi-heure, Alex de Angelis (NGM Mobile Forward Racing), qui était qualifié en neuvième position au départ, a profité de difficiles conditions de piste pour faire parler son talent et s'imposer pour la première fois de la saison, remportant ainsi sa troisième victoire dans la catégorie Moto2™.

Egalement connus pour leur habilité sur terrain glissant, Anthony West (QMMF Racing) et Gino Rea (Federal Oil Gresini), qui étaient respectivement dix-neuvième et vingtième sur la grille, ont pris les deuxième et troisième places, devant le wildcard malaisien Hafizh Syahrin (Petronas Raceline Malaisia), Julián Simón (Blusens Avintia), Andrea Iannone (Speed Master), Mika Kallio (Marc VDS Racing), Bradley Smith (Tech3 Racing), Dominique Aegerter (Technomag-CIP) et Esteve Rabat (Tuenti Movil HP 40), qui complétait le Top 10 lorsqu'un drapeau rouge a interrompu la course à deux tours de l'arrivée, en raison des mauvaises conditions météo.

Marc Márquez (CatalunyaCaixa Repsol) a quant à lui chuté et abandonné alors qu'il était en position de remporter le titre mondial et la onzième place de Pol Espargaró (Tuenti Movil HP 40) a empêché son compatriote d'être sacré en Malaisie puisque les deux Catalans sont désormais séparés de 48 points avant les deux dernières manches de la saison 2012.

Côté français, Johann Zarco (JiR Moto2) et Mike di Meglio (Kiefer Racing) ont tous les deux chuté et abandonné, tout comme le Belge Xavier Siméon (Tech3 Racing) et le Suisse Thomas Lüthi (Interwetten Paddock).

 

Tags:
Moto2, 2012, MALAYSIAN MOTORCYCLE GRAND PRIX, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›