Achat de billets
VideoPass purchase

Dovizioso ouvre un nouveau chapitre de sa carrière avec Ducati

Présenté en tant que pilote officiel de Ducati cette semaine au Wrooom 2013, Andrea Dovizioso a eu l'opportunité de livrer ses impressions sur cette nouvelle aventure mardi matin, en conférence de presse.

Andrea Dovizioso était au centre de l'attention mardi matin à Madonna di Campiglio, où de nombreux représentants des médias et fans avaient fait le déplacement pour écouter la nouvelle recrue du team Ducati. Le pilote italien n'a pour l'instant pas eu beaucoup de chance lors de ses premières sorties sur la Desmosedici puisqu'il avait dû faire face à une météo adverse à Valence, lors du dernier Test Officiel de 2012, avant d'être privés des essais de Jerez par une douloureuse blessure au cou.

Dovizioso a déclaré : "J'ai une micro-hernie au cou, aux cervicales C5 et C6. Ça m'a posé des problèmes au Rallye de Monza et dès le premier virage à Jerez, où ça s'est tout simplement bloqué. Je vais bien mais la micro-fracture est toujours là. Il va falloir continuer à traiter ça mais je serai prêt pour les essais en Malaisie. Mes premières impressions sur la moto étaient quand même bonnes. Je m'attendais à une moto totalement incontrôlable après tout ce que j'avais entendu mais ce n'était pas le cas. Mon problème au cou m'a empêché de rouler à Jerez mais les six jours que nous allons passer en Malaisie devraient me permettre de mieux comprendre la Ducati."

Les deux tests qui auront lieu à Sepang au mois de février seront donc le véritable point de départ pour Dovizioso, qui a ajouté : "L'objectif est simple. Nous devons travailler pour réduire l'écart. J'ai choisi ce challenge parce que je savais que je pouvais réussir. Je dois mieux connaître tout le monde mais c'est un projet à long terme et la première course ne sera pas qu'une affaire de résultats." Quant à ses intentions sur le plan technique, l'Italien a affirmé : "Je ne vais pas copier une autre moto. Chaque moto a sa propre philosophie et il faut profiter de tous les avantages de la Desmosedici. Tout dépendra de ce que nous déciderons de changer."

"Nous devons rester ouverts à n'importe quel changement. Selon le temps dont nous disposerons, nous pourrons effecteur tous les changements possibles et nécessaires. Il ne sert à rien de trop parler du plan technique pour l'instant parce que je n'ai passé suffisamment de temps sur la Desmosedici. Ce qui est certain est que nous commencerons 2013 avec le même matériel qu'à la fin de l'année dernière et que nous devrons principalement travailler durant les week-ends de course. Il y aura beaucoup de travail durant cette première année."

Quant à son arrivée à la place de Valentino Rossi, Dovizioso a commenté : "Prendre la place de Valentino est très spécial mais je suis aidé par le fait qu'il n'ait pas fait grand chose avec cette moto."

Dovizioso, qui vit à une trentaine de kilomètres de Borgo Panigale, a aussi plaisanté en lançant : "Je vais pouvoir aller embêter le département course à n'importe quel moment (rires). Plus sérieusement, avoir l'opportunité de travailler avec les ingénieurs, que nous voyons rarement puisqu'ils ne voyagent pas, pourrait être crucial et nous ferons de notre mieux pour les aider."

Dovi a conclu avec quelques mots élogieux au sujet de son nouveau coéquipier, Nicky Hayden : "Nicky a toujours été un pilote calme et correct. Nous avons des tempéraments similaires et s'il y a une volonté de travailler ensemble et de collaborer, je serai le premier à partager mes informations avec lui. C'est un type bien et il n'y a pas beaucoup de pilotes comme ça."

Tags:
MotoGP, 2013, Andrea Dovizioso, Ducati Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›