Achat de billets
VideoPass purchase

Une situation compliquée pour De Puniet

En manque de sensations avec le train avant de son ART, Randy de Puniet n’a terminé les essais libres de vendredi soir qu’en seizième position, derrière trois autres pilotes CRT.

Relégué à près d’une seconde de son coéquipier Aleix Espargaró, Randy de Puniet (Power Electronics Aspar) souffre toujours des problèmes qu’il avait rencontrés jeudi soir lors des premiers essais et n’a pas encore trouvé la solution. Le Français espère profiter des trente minutes de la quatrième séance d’essais qui aura lieu samedi pour tenter de renverser la situation et disputera ensuite la séance de qualifications Q1, dont les deux pilotes les plus rapides rejoindront la Q2.

« Nous avons un peu progressé mais nous avons souffert des mêmes problèmes qu’hier, » a expliqué De Puniet. « Je n’arrive pas à me mettre en confiance avec l’avant de la moto, je ne peux donc pas aborder les virages avec la vitesse que j’aimerais avoir et ça se répercute forcément sur nos chronos. Les conditions de piste ne évidemment pas favorables mais la situation est la même pour tout le monde et nous devons faire mieux. Mon coéquipier Aleix a quasiment une seconde d’avance sur moi et nous devons chercher des solutions pour nous en rapprocher. Il nous reste toujours demain pour essayer de progresser, nous avons travaillé sans cesse et je sais que nous trouverons tôt ou tard les moyens d’améliorer mes sensations. »

Tags:
MotoGP, 2013, Randy de Puniet, Power Electronics Aspar

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›