Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Espargaró s’impose en patron à Losail

Le vice-Champion du Monde Pol Espargaró a contré la tentative d’échappée de Takaaki Nakagami puis les assauts répétés de Scott Redding pour décrocher la première victoire de la saison 2013 au Grand Prix Commercial Bank du Qatar, devant le Britannique et le Japonais, qui accédait au podium pour la toute première fois.

Principal adversaire de Marc Márquez pour le titre mondial en 2012, Pol Espargaró (Tuenti HP 40) a entamé sa saison 2013 de la meilleure des manières, avec une victoire remportée sous les projecteurs du Circuit International de Losail.

Le succès du vice-Champion du Monde n’était pourtant pas évident au départ de la course puisque c’est Takaaki Nakagami (Italtrans Racing), deuxième sur la grille, qui a imposé son rythme en début d’épreuve, jusqu’à prendre un peu plus d’une seconde d’avance sur Espargaró et ses autres poursuivant, parmi lesquels se retrouvaient Scott Redding (Marc VDS Racing), Esteve Rabat (Tuenti HP 40) et Mika Kallio (Marc VDS Racing).

Bien plus compétitifs que le reste du peloton, Espargaró et Redding sont revenus sur Nakagami peu avant la mi-course pour doubler le Japonais et finalement le laisser sur place. Après un round d'observation dans la roue de son rival, Espargaró est passé en tête à cinq tours de l’arrivée et a ensuite répondu à chacune des offensives de Redding pour se maintenir à la première position, malgré les nombres efforts déployés par le Britannique, et remporter sa cinquième victoire en Moto2™.

Redding aura au final manqué sa première victoire dans la catégorie de justesse mais sera tout de même satisfait de commencer l’année sur le podium, auquel Nakagami accédait pour la toute première fois de sa carrière en Grand Prix, après avoir franchi la ligne d’arrivée avec une dizaine de secondes de retard sur les deux leaders.

Qualifié en cinquième position, le Suisse Dominique Aegerter (Technomag carXpert) a lui aussi réalisé une excellente performance en prenant la quatrième place au coude à coude avec Mika Kallio (Marc VDS Racing) et Julián Simón (Italtrans Racing). Simone Corsi (NGM Mobile Racing), Alex de Angelis (NGM Mobile Racing), Esteve Rabat (Tuenti HP 40) et Xavier Siméon (Desguaces La Torre Maptaq), qui n’était que dix-septième sur la grille, complétaient le Top 10 à l’arrivée.

Malgré un bon départ, Johann Zarco (Came IodaRacing Project) n’est pas parvenu à suivre le groupe de tête et a pris la douzième place, devant Marcel Schrötter (Desguaces La Torre SAG), Nico Terol (Mapfre Aspar), Toni Elías (Blusens Avintia) et un bien malchanceux Mike Di Meglio (JiR Moto2), qui manque les points d’un rien après avoir été contraint de partir de la pit-lane en raison d’un problème technique sur sa machine.

Louis Rossi (Tech3 Racing) repartira de Losail encore plus déçu puisque le rookie français a chuté en début d’épreuve et n’a pas pu repartir. Ont également abandonné Anthony West (QMMF Racing), Axel Pons (Tuenti HP 40), Ricky Cardús (NGM Mobile Racing), Ratthapark Wilairot (Thai Honda PTT Gresini), initialement pénalisé d’un ride-through pour avoir sauté le départ, et Mattia Pasini (NGM Mobile Racing), qui a chuté suite à un contact avec Di Meglio qui a valu aux deux pilotes une convocation au bureau de la Direction de Course.

Tags:
Moto2, 2013, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›